FANDOM


Cet article parle de l'amiral de l'Alliance Rebelle. Vous cherchez peut-être le vaisseau de la Résistance.
Raddus était un Mon Calamari servant comme amiral au sein de l'Alliance Rebelle du temps de la rébellion contre l'Empire Galactique. Il faisait partie du Haut commandement de l'Alliance sur Yavin 4, dirigé par Mon Mothma.

Il participa à la bataille de Scarif en dirigeant le Profundity et assista l'escouade Rogue One pour voler les plans de l'Étoile de la Mort.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Originaire des régions polaires[2] du monde aquatique de Mon Cala, Raddus naquit 33 ans avant le Blocus de Naboo. Il fut le maire de la ville de Nystullum.[1]

Défense de Mon CalaModifier

Près d'un an après la formation de l'Empire Galactique, Raddus était présent au côté du roi Lee-Char lorsque l'Empire envoya l'ambassadeur Telvar négocier la reddition de la planète aquatique. Lee-Char tint tête à l'ambassadeur, jusqu'à l'arrivée de Dark Vador en personne, accompagné de trois Inquisiteurs. Les tensions entre les Mon Calamari et l'Empire s'intensifièrent, menant à l'assassinat de Telvar dans l'explosion de sa navette.[3]

Raddus - BD

Raddus décidé à combattre.

L'assassinat de l'ambassadeur était le motif d'invasion qu'attendait le Grand Moff Wilhuff Tarkin, qui envoya l'Armée Impériale sur Mon Cala. La capitale fut sujette à une importante bataille, forçant le roi Lee-char, Raddus et le commandant Ackbar à organiser un repli. Suite à la bataille, Lee-Char envoya Raddus organiser les défenses de l'hémisphère sud, tandis qu'Akbar s'occupait du nord.[4] Pendant une bataille, tandis que les troupes Impériales s'attaquaient à la flotte sous-marine de Raddus, celui-ci eut l'idée de combiner les boucliers de ses croiseurs, et ainsi en regroupa cinq pour former une bulle impénétrable.[5]

Le Grand Moff Tarkin organisa cependant un sévère bombardement de la planète, jusqu'à ce que ses défenses ne tombent. Le roi Lee-Char se rendit, fut arrêté et emprisonné. Refusant de se rendre, Raddus fit décoller ses cinq Croiseurs Stellaires. Trois d'entre eux percèrent le blocus Impérial, tandis que deux furent abattus.[6]

Au service de l'Alliance RebelleModifier

Raddus au Conseil Rebel

Raddus au conseil de l'Alliance Rebelle de Yavin 4.

Malgré la défaite et l'annexion de la planète Mon Cala par l'Empire Galactique, un grand exode des Mon Calamari eut lieu, et d'énormes vaisseaux-cité quittèrent la planète. Parmi eux était le Profundity, à la base la tour de gouvernance de Nystullum, dont Raddus prit le commandement. Il rejoint ainsi l'Alliance Rebelle et lui fournit les vaisseaux, puis fut placé à la tête de la Flotte Rebelle avec le grade d'amiral.[1]

Raddus était un Mon Calamari d'action ; il participa notamment à plusieurs batailles pour le compte de l'Alliance Rebelle comme à Nexator et à Carsanza.[7] Toujours en mouvement, Raddus ne quittait jamais la flotte sauf pour les réunions de crise importante. Il était représenté au Grand Temple de Yavin 4 par le colonel Anj Zavor.[1]

Peu de temps après le raid sur la Raffinerie Impériale de cristaux Kyber d'Eadu, Raddus, comme les autres membres du Haut commandement de l'Alliance, fut convoqué sur Yavin 4. Plusieurs rebelles ayant participé à l'Opération Fracture, une opération visant à découvrir sur quoi travaillait l'ingénieur Impérial Galen Erso, rapportèrent que l'Empire avait mis au point l'Étoile de la Mort, une station de combat capable de détruire une planète. Raddus fit partie de ceux qui estimaient que le dernier espoir de l'Alliance était de détruire cette station. Cependant, les autres membres n'étaient pas convaincus et l'attaque sur Scarif pour récupérer les plans de la station spatiale ne fut pas autorisée.[8]

La bataille de ScarifModifier

Raddus - BD 2

Raddus décide de partir sans le consentement du Conseil.

Cependant, cela n'empêcha pas Jyn Erso de créer Rogue One, une escouade suicide composée de volontaires. Ceux-ci partirent pour Scarif et infiltrèrent le Complexe de sécurité Impérial. Lorsque Raddus apprit que des rebelles affrontaient des Impériaux sur Scarif, il dépêcha toute la Flotte Rebelle pour les soutenir.[8] Il prit personnellement le commandement du Profundity, un Croiseur Stellaire MC75, avec ses assistants Caitken et Shollan.[1]

Très rapidement, les rebelles tombèrent dans une impasse. Toute la planète était protégée par un portail-bouclier qui empêchait les vaisseaux de passer. De plus, il était insensible aux torpilles des Y-Wings de l'Escadron Gold de Jon Vander. Raddus vit une opportunité lorsqu'il remarqua que l'un des deux Destroyers Stellaires de classe Impérial, le Persecutor, avait été paralysée par des torpilles ioniques. Raddus ordonna alors à la corvette Hammerhead Faiseur de Lumière de pousser le Persecutor sur l'Intimidator de l'amiral Gorin. Les deux destroyers se pénétrèrent et leurs carcasses détruisirent le portail-bouclier. Raddus put ainsi recevoir les plans de l'Étoile de la Mort. Malheureusement, il ne put secourir les survivants rebelles sur Scarif, car l'Étoile de la Mort venait d'arriver en renfort et son commandant, le Grand Moff Wilhuff Tarkin, préféra détruire le complexe Impérial.[8]

Raddus ordonna alors à la flotte de se disperser. Cependant, le Devastator de Dark Vador arriva lui aussi en renfort et attaqua le Profundity. Vador mena en personne l'équipe d'abordage.[8] Raddus trouva la mort pendant la destruction du vaisseau, avant ou après qu'il soit abordé par Vador et ses troupes.[9]

HéritageModifier

Raddus D'Qar

Le croiseur Raddus servant la Résistance environ trente ans après la bataille d'Endor.

À sa mort, c'est Gial Ackbar qui prit son poste, et qui dirigea notamment l'évacuation de Yavin 4.[10] Des années après la bataille de Scarif, celui-ci insista pour que le Croiseur Stellaire MC85 Dawn of Tranquility soit renommé Raddus en hommage à l'amiral, malgré les différents qu'avaient les deux individus quant à leurs méthodes d'action.[11]

Traits et personnalitéModifier

Raddus était un Calamarien au cou gonflé et à la peau gris foncé, cette dernière caractéristique étant due au fait qu'il était originaire des zones polaires de Mon Calamari.[2] Il était pragmatique, qualité qu'il développa dans les eaux froides de sa planète. De plus, il était courageux et savait prendre des risques quand c'était nécessaire. Il se montrait aussi très têtu, et pouvait monter le ton très vite au conseil pour faire comprendre qu'il n'était pas d'accord.[1] Toujours prêt à accomplir son devoir, il pouvait partir soutenir ses alliés sans en avoir l'autorisation, comme lors de la bataille de Scarif.[8]

Raddus était souvent en désaccord avec Gial Ackbar, car ce dernier était plus réfléchi et tacticien. Malgré leur conflit Ackbar, finit par admettre le talent de Raddus.[11]

En coulissesModifier

Raddus fut visible pour la première fois dans la vidéo des coulisses du film Rogue One: A Star Wars Story présentée à la Star Wars Celebration le 15 juillet 2016. Il fut nommé officiellement le 1 octobre. Dans le film, il fut joué par Paul Kasey et doublé par Stephen Stanton.

Raddus était inspiré de Winston Churchill, Premier ministre anglais qui n'hésita pas à faire participer son pays à la Seconde Guerre Mondiale. Tout comme Raddus, il était petit, corpulent, et savait parler très fort.[12]

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .