FANDOM


"Mes fichiers actuels décrivent Kota comme un ivrogne aveugle. Mais selon les archives impériales, il s’agissait d’un général adulé pendant la guerre des Clones."
PROXY à Juno Eclipse et Bail Organa[src]

Le Général Rahm Kota était un mumain, Maître Jedi, qui fut pourchassé par Galen Marek, l'apprenti de Dark Vador.

Contrairement à la plupart des Jedi avant lui, Rahm Kota ne fut pas intégré à l'Ordre Jedi alors qu'il était un tout jeune enfant. En effet, à une époque où la Guerre des Clones n'avait pas encore embrasé la galaxie, Kota fut un enfant-soldat sur un monde englué dans une guerre oubliée. A l'âge de dix ans, l'enfant était déjà un habitué des tranchées et des combats. Pour résoudre ce conflit particulièrement dévastateur, l'Ordre Jedi envoya un certain Mace Windu pour négocier un traité. C'est à cette occasion que Windu et Kota se rencontrèrent pour la première fois, alors que ce dernier était âgé de dix-huit ans.

Mace Windu détecta le potentiel du jeune homme, et décida de le ramener au Temple Jedi de Coruscant. Malgré son âge très avancé, l'Ordre Jedi fit une exception notable en décidant d'intégrer Rahm Kota dans ses rangs. Peut-être afin d'éviter un désastre dans son enseignement, ce dernier devint le Padawan du plus fameux et du plus sage des Jedi, Yoda.

Après la formation de l'Empire Galactique, Kota commença à combattre avec un groupe de fidèles, prenant notamment le contrôle d'une usine de chasseurs TIE construite en orbite de Nar Shaddaa. Afin de déloger les occupants, Dark Vador envoya sur place son apprenti secret, moins pour récupérer le contrôle de l'usine que pour tester son élève et le faire progresser dans la maîtrise du Côté Obscur de la Force...

Galen Marek parvient à vaincre Kota. Ce dernier lui dit pressentir son avenir, dans lequel il se voit. Starkiller lui brûle les yeux avant de l'envoyer dériver dans l'espace, le croyant mort. Mais Kota survit et s'écrase sur Nar Shaddaa. Devenu aveugle, il se retrouve dans un bar sur la planète. Starkiller, désormais chargé par Vador de rassembler des ennemis de l'Empereur Palpatine, débarque sur la planète et parvient à convaincre le Jedi de le suivre. Par la suite, Kota lui indiquera des alliés potentiels, dont Bail Organa. Comme tous les rebelles, Kota sera fait prisonnier sur l'Étoile Noire, encore en construction. Il tentera de porter secours à Starkiller, et aidera les rebelles à s'enfuir de l'Étoile Noire. De retour sur Kashyyyk, Kota révélera à Juno Eclipse qu'il soupçonnait le jeune Jedi qu'il assistait d'être celui qui l'avait vaincu, mais qu'il avait accepté de le suivre parce qu'il avait décelé une lueur en lui : Juno. Après ces événements 6 mois plus tard il sera confronté à une mission sur Cato Neimoidia et sera capturé et emmené dans l'arène du Baron Tarko.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Rahm Kota n'a pas, contrairement à la très grande majorité des Jedi de l'Ordre, été formé dès son enfance. Il s'est tout d'abord battu pour libérer son monde natal. À ses dix-huit ans, il devint ami avec Mace Windu, qui venait sur sa planète mettre fin à la guerre au moyen d'un traité. Il partit avec lui jusqu'au Temple Jedi de Coruscant. Yoda fut désigné comme son tuteur. Sous la direction de vénérable Maître Jedi, Kota devint un Chevalier Jedi émérite, puissant et courageux, se portant sans cesse volontaire pour les missions les plus dangereuses.

La Guerre des ClonesModifier

Lors de la Grande Purge Jedi, il n'était donc pas entouré de clones, ce qui lui permit de survivre et de se réfugier dans la Bordure Extérieure.

Kota devint Maître Jedi, mais avait de la difficulté à se lier d'amitié en raison d'un caractère assez hostile. Cependant tous connaissaient son courage. Il choisissait toujours les missions les plus dangereuses. Il est devenu assez difficile, mais participa à plusieurs missions durant la Guerre des Clones.

Kota estimait que les clones ne devaient pas être soldats, et il s'appuya plutôt sur une milice de combattants, qu'il sélectionna et forma personnellement parmi des volontaires, des mercenaires et des prisonniers de guerre. C'est ce qui le sauva : lorsque survint l'Ordre 66 et la Grande Purge Jedi à la fin de la guerre, Kota y échappa puisque aucun clone n'était sous son commandement. Avec sa milice, il réussit à prendre le contrôle d'un croiseur de la République Galactique et partit avec ses fidèles soldats dans les Territoires de la Bordure Extérieure. Les communiqués officiels de l'Empire Galactique affirmèrent néanmoins que Kota était mort.

Contre le nouvel Empire GalactiqueModifier

Kota and militia

Rahm Kota avec les membres de sa milice.

Kota devint un allié secret du sénateur Bail Organa et de son assistant, Ylenic It'kla, qui lui donnaient des informations sur les objectifs de l'Empire. Kota mena des attaques sur ces objectifs dans l'espoir d'attirer les Sith dans un combat direct.

En 3 ap.BY, selon des informations d'Organa, Kota et sa milice sont partis attaquer des chantiers construisant des chasseurs TIE en orbite de la planète Nar Shaddaa. Durant cette mission, Kota fut confronté à Galen Marek, l'apprenti de Dark Vador. Juste avant la fin du duel, que Marek gagnait, il eut une vision de l'apprenti Sith avec lui-même à ses côtés. Le jeune Sith profita de ce moment d'inattention et parvint à aveugler son adversaire, qui tomba ensuite en chute libre dans l'atmosphère de Nar Shaddaa.

Starkiller et la RébellionModifier

Malgré cette défaite, Rahm Kota n'était pas mort, contrairement à ce que croyaient Starkiller et son maître Vador. Il était par contre aveugle et n'avait plus son sabre laser, pris par Galen Marek pour prouver à son maître sa victoire vis-à-vis du Général Jedi. Kota renonça alors à combattre l'Empire. Il avait apparemment perdu sa connexion à la Force, et s'exila à la Cité des Nuages, sur Bespin, où il se mit à boire. Quelques semaines après son arrivée dans la cité, il fut retrouvé par Starkiller, qui souhaitait obtenir son aide pour fédérer des rebelles qui luttaient contre l'Empire. Kota ne reconnut pas le Sith, même s'il se doutait de son identité après la vision de son dernier combat. Il accepta de l'aider.

Kota envoya Starkiller sur Kashyyyk pour libérer la princesse Leia Organa, retenue prisonnière par l'Empire. Kota pensait qu'une fois Leia libre, elle pourrait parler à son père Bail Organa d'un possible rassemblement des effectifs rebelles. Mais elle leur apprit que son père avait disparu en recherchant Shaak Ti. Galen dut se rendre sur Felucia pour libérer Bail des mains de Maris Brood, l'ancienne apprentie de Shaak Ti. Lorsque l'apprenti fut envoyé sur Raxus Prime afin de détruire une installation impériale et ainsi prouver sa loyauté à la cause rebelle, Rahm Kota lui donna des conseils pour qu'il utilise la Force et parvienne à arracher un Destroyer Stellaire de classe Impérial de son orbite. L'opération fut un succès et l'exploitation impériale fut totalement détruite. À la suite de cette victoire, Kota et Starkiller furent conviés à une réunion des « grands » de la Rébellion sur Corellia avec parmi les présents Bail Organa, Garm Bel Iblis ou encore Mon Mothma. Mais la rencontre fut interrompue par l'arrivée de Vador et de Stormtroopers menés sur place grâce à Starkiller mais contre son gré.

Kota et tout les autres politiciens furent emprisonnés par l'Empire. Ensuite, on les présenta à l'Empereur Palpatine lui-même à bord de l'Étoile Noire. Alors qu'ils allaient être exécutés, Galen Marek débarqua dans la salle du trône pour empêcher le désastre. Il s'opposa tout d'abord à Vador, puis à Palpatine et parvint à libérer les prisonniers. Mais l'apprenti se confronta de nouveau à l'Empereur et se sacrifia pour assurer la fuite de ses amis.

Quelques jours plus tard, Kota et les autres rescapés se retrouvèrent sur Kashyyyk pour fêter leur victoire. L'ancien Jedi avoua à Juno Eclipse qu'il savait depuis le début la véritable identité de l'apprenti et qu'il avait accepté de l'aider car il avait décelé une lueur d'espoir en lui. Ce soir là, Kota et Juno participèrent à la création de l'Alliance Rebelle avec la signature du Traité Corellien entre Mon Mothma, Bail Organa et Garm Bel Iblis.

ApparitionsModifier

SourcesModifier

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .