FANDOM


Pour les autres utilisations, voir Ravageur.
"Je sais que vous vous êtes battue pour prendre le contrôle non seulement du Vigilance, mais aussi du Ravageur. Et très certainement de la flotte qui l’accompagne. Imaginez la petite Rae Sloane diriger à elle seule un Super Destroyer Stellaire. C’est notre dernier, non ?"
―Valco Pandion à Rae Sloane.[src]
Le Super Destroyer Stellaire de classe Executor Ravageur était l'un des plus grands et des plus puissants vaisseaux jamais construits. Après la destruction de l'Executor au cours de la bataille d'Endor, le Ravageur fut le dernier Super Destroyer Stellaire encore en fonctionnement, commandé par Gallius Rax, présumé mort par la majorité des vestiges de l'Empire.

HistoireModifier

Construit par les Chantiers Navals de Kuat[1], le Ravageur servait de vaisseau amiral pour Gallius Rax. Dans les mois qui suivirent la défaite historique de l'Empire Galactique et la destruction de la seconde Étoile de la Mort au cours de la bataille d'Endor, il devint le dernier Super Destroyer Stellaire encore en fonctionnement. Pour cette raison, le Ravageur fut le vaisseau le plus prisé de la flotte impériale, notamment par le Grand Moff autoproclamé Valco Pandion. Conscient de la puissance du vaisseau, Pandion assista au sommet secret du Conseil de l'Avenir Impérial sur la planète Akiva dans l'unique but de pouvoir prendre le contrôle du Ravageur qui était supposément sous le commandement de l'amiral Rae Sloane. Sloane - qui avait organisé cette réunion sur l'ordre de l'amiral impérial - retourna à bord du Ravageur alors situé dans la Nébuleuse Vulpinus pour faire part de l'échec des négociations après la bataille d'Akiva.[3]

Plusieurs mois après, au cours de la bataille de Jakku, le Ravageur essuya d'importants dégâts notamment sur sa partie ventrale. Il traversa l'atmosphère de Jakku avant de se crasher.[4] Une trentaine d'années après la bataille, Rey pilota le Faucon Millenium à travers l'épave du Ravageur alors qu'elle était poursuivie par un Chasseur TIE du Premier Ordre.[5]

ApparitionsModifier

SourceModifier

Notes et référencesModifier

Autres langues
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .