FANDOM


Shea Sadashassa était une personne officiant comme sénateur au Sénat Galactique et au Sénat Impérial. Au début de la Guerre Civile Galactique, Sadashassa fut tué dans l'explosion du complexe pénitentiaire d'Arrth-Eno sur Coruscant.

BiographieModifier

Au service du sénatModifier

Originaire de la planète Herdessa, Shea Sadashassa était une personne qui vécut pendant les dernières années de la République Galactique. Elle fut amenée à représenter son monde natal au sein du Sénat Galactique pendant la Guerre des Clones et fit partie de la Délégation des 2000.[1]

Un jour après la formation de l'Empire Galactique, le Renseignement Impérial arrêta soixante-trois sénateurs pour complot et trahison. Sadashassa fut arrêté au même titre que Bail Organa d'Alderaan et de Mon Mothma de Chandrila. Un article d'HoloNet News divulgua le nom de Sadashassa et de quatre autres sénateurs incarcérés. Après avoir fait acte de loyauté, Sadashassa fut libéré et siégea au Sénat Impérial pendant les deux décennies qui suivirent, collaborant secrètement avec l'Alliance Rebelle.[1]

MortModifier

Suite à la dissolution du Sénat Impérial et à la bataille de Yavin, Sadashassa fut arrêté par des agents du Bureau de Sécurité Impériale. Shae fut incarcéré dans le complexe pénitentiaire d'Arrth-Eno avec six autres sénateurs dont Nadea Tural, Ivor Drake et Tanner Cadaman. Après la victoire sur Cymoon 1, la princesse Leia Organa organisa une mission de sauvetage. L'espion Eneb Ray fut chargé d'infiltrer et de secourir les sénateurs. Au cours du sauvetage, Tural lui révéla que l'Empereur Palpatine devait se rendre dans le complexe afin de superviser l'exécution des détenus politiques. Devant cette occasion, Ray et d'autres espions rebelles tentèrent d'assassiner l'Empereur. Toutefois, la présence présumée de Palpatine était un piège pour attirer les agents rebelles présents sur Coruscant à un seul endroit. L'Empire fit exploser la prison tuant Sadashassa,[1] les sénateurs ainsi que tous les espions à l'exception d'Eneb Ray. Après la mort des sénateurs, l'Empereur diffusa un message alléguant que les rebelles avaient détruits Arrth-Eno et privés les sénateurs d'un procès.[2]

HéritageModifier

L'article d'HoloNet News traitant des arrestations sénatoriales et le rapport préparatif de la mission de sauvetage organisée par Leia Organa furent intégrés dans les Les Archives Rebelles, une base de données établie par Hendri Underholt à la demande de Mon Mothma. Près de trente ans après la bataille d'Endor, les archives furent découvertes sur Durkteel et remises à la Résistance. Ces deux documents permirent de garder une trace de l'implication de Shea Sadashassa dans la lutte contre le joug de l'Empire Galactique.[1]

En coulissesModifier

Shea Sadashassa est apparue pour la première fois dans Republic HoloNet News Special Inaugural Edition 16:5:241, un article Légendes paru dans le magazine Star Wars Insider 84 écrit par Daniel Wallace et Pablo Hidalgo. Shea Sadashassa est devenue Canon quand elle a été mentionné dans Star Wars : Les archives secrètes des Rebelles, un livre de références écrit par Wallace et publié en 2017.

SourceModifier

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .