FANDOM


Streamdrinker était un individu officiant comme sénateur au Sénat de la République Galactique, puis au Sénat de l'Empire Galactique.

BiographieModifier

Au service du sénatModifier

Originaire de la planète Tynna, Streamdrinker était un individu qui vécut pendant les dernières années de la République Galactique. Il fut amené à représenter son monde natal au sein du Sénat Galactique pendant la Guerre des Clones et fit partie de la Délégation des 2000.[1]

Un jour après la formation de l'Empire Galactique, le Renseignement Impérial arrêta soixante-trois sénateurs pour complot et trahison. Streamdrinker fut arrêté au même titre que Bail Organa d'Alderaan et de Mon Mothma de Chandrila. Un article d'HoloNet News divulgua le nom de Streamdrinker et de quatre autres sénateurs incarcérés.[1]

HéritageModifier

L'article d'HoloNet News traitant des arrestations sénatoriales fut intégré dans les Les Archives Rebelles, une base de données établie par Hendri Underholt à la demande de Mon Mothma. Près de trente ans après la bataille d'Endor, les archives furent découvertes sur Durkteel et remises à la Résistance. Ce document permit de garder une trace de l'implication de Streamdrinker contre la prise de pouvoir de Palpatine.[1]

En coulissesModifier

Streamdrinker est apparu pour la première fois dans Republic HoloNet News Special Inaugural Edition 16:5:241, un article Légendes paru dans le magazine Star Wars Insider 84 écrit par Daniel Wallace et Pablo Hidalgo. Streamdrinker est devenue Canon quand elle a été mentionné dans Star Wars : Les archives secrètes des Rebelles, un livre de références écrit par Wallace et publié en 2017.

SourceModifier

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .