FANDOM


Le tank d'assaut de classe Falchion RX-200, aussi appelé tank ionique "Falchion" RX-200, canon à ion mobile, tank canon à impulsion ou encore tank à impulsions de la République était un modèle de tank utilisé par la Grande Armée de la République durant la Guerre des Clones. Son canon à ion lui permettait notamment de drainer l'énergie de ses cibles.

Plusieurs de ces véhicules furent utilisés durant la Bataille de Malastare afin de rendre inopérante la Bête de Zillo.[3]

HistoireModifier

Guerre des ClonesModifier

Le tank d'assaut de classe Falchion RX-200 était construit par l'Ingénierie Lourde de Rothana au début de la Guerre des Clones. Pendant la bataille de Malastare, les tanks à impulsions ioniques furent utilisés contre les bombardiers de classe Hyena et les chasseurs Vautour. Par la suite, la République fit activer sa bombe à électro-proton qui désactiva l'ensemble des droïdes de la zone, réveillant la Bête de Zillo qui commença alors à s'attaquer aux forces de la République. Cette dernière dut alors utiliser des tanks d'assaut de classe Falchion RX-200 pour la maîtriser, drainant son énergie.[3]

Après que la bête eut été transportée sur Coruscant pour examen scientifique, elle se libéra et sema le chaos dans la capitale galactique. Pour l'arrêter, la République dut encore utiliser des tanks à impulsions ioniques avec des bombes à gaz, tuant finalement l'animal.[4]

Ère ImpérialeModifier

Par la suite, le tank d'assaut de classe Falchion RX-200 continua à servir l'Empire Galactique.[2]

CaractéristiquesModifier

Char lent, le tank à impulsions ioniques était fortement inspiré de l'Artillerie Lourde Autopropulsée à Turbolaser, un autre véhicule de la Grande Armée de la République.[1]

L'armement primaire de cet engin était un canon à ion longue portée "Thunderbolt" NNJ-40 construit par Borstel qui se trouvait monté la plupart du temps sur les vaisseaux capitaux de la Marine Républicaine. Le canon à ion était monté sur une tourelle et était propulsé par un réacteur qui permettait de générer un puissant rayon ionique capable de détruire un bouclier déflecteur. Le char RX-200 était également équipé de deux auto-blasters légers pour la protection à courte distance.[2]

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .