FANDOM


Taryai Akagarti était le fils de l'Éphore Emoch Akagarti et de sa femme.

BiographieModifier

Quelques temps après la bataille de Yavin, Taryai était présent quand les Rêveurs, une cellule rebelle rassemblant les survivants des Partisans de Saw Gerrera, investirent la demeure familiale pour prouver la corruption d'Emoch. L'Éphore avait détourné l'argent devant servir à la mise en place d'une station d'épuration de l'eau. Toute une partie du processus de filtrage était shunté. Bien que claire, l'eau récupérée à la sortie de la station d'épuration contenait d'importante quantité de métaux lourds et de bactéries mettant en danger les organismes fragiles (comme les enfants) qui la consommerait. Tandis qu'Emoch était emmené jusqu'à la station d'épuration, Kaev, l'un des rebelles, resta avec Taryai, sa sœur et sa mère.[1]

Dans la station d'épuration, Iden Versio, alors en mission d'infiltration avec l'escouade Inferno, dénonça la tromperie d'Emoch devant un holo-enregistreur. Afin de le mettre au pied du mur, Versio lui proposa de boire un verre d'eau issue de la station. Voyant que l'Éphore obtempérer sans hésiter, elle contacta Kaev et lui demanda de faire boire cette même eau à Taryai. Emoch réagit enfin et supplia les rebelles de ne pas faire boire cette eau à sa famille. L'escouade Inferno profita également de cette mission pour se débarrasser de Lar Kantayan, un agent du Bureau de Sécurité Impériale à la loyauté trouble. À l'aide d'un mouchard posé sur le vaisseau leur ayant permit de rejoindre la planète, leurs présences fut signalées aux autorités Impériales. Kaev préféra étourdir Taryai et sa famille. Il n'eut pas le temps de prendre la fuite et fut abattu par cinq Stormtroopers.[1]

En coulissesModifier

Taryai Akagarti apparut pour la première fois dans Battlefront II : L'Escouade Inferno, un roman écrit par Christie Golden et publié le 25 juillet 2017.

ApparitionModifier

Notes et référencesModifier

Autres langues
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .