FANDOM


Au début de la colonisation de Dromund Kaas, l'Empereur Sith Dark Vitiate ordonna la construction d'un ossuaire pour y rassembler les restes des ennemis de l'Empire tombés au combat, sous le prétexte de les "aider à rejoindre la Force". On ne sait pas grand chose des effroyables rituels que l'Empereur y a mené en réalité, mais toujours est-il qu'avec les années et l'amoncellement de cadavres, ce lieu devint un point de convergence du Côté obscur de la Force, qui finissait par rendre fou les esprits faibles qui s'y exposaient, de sorte que rare étaient les civils impériaux ou seigneurs Sith qui osaient s'en approcher. Le Temple Noir devint même un obstacle à l'expansion de Kaas City, lorsque des centaines d'ouvriers finirent complètement fous après avoir essayé de faire passer l'alimentation électrique en-dessous de ses fondations. L'Empereur a ainsi profité de l'isolement du lieu pour y cacher les anciens artefacts et autres sombres secrets de l'Ancien Empire qu'il avait pu sauver du massacre de Korriban.

Toutefois, malgré ou en raison de cette réputation, un commando de seigneurs Sith assoiffés de pouvoirs accompagnés de leurs serviteurs franchirent les barrières pour en explorer les secrets, à l'époque de la Grande Guerre Galactique. Le Conseil Noir ne sanctionna nullement cette intrusion pas plus qu'il ne punit les coupables, pour la simple bonne raison qu'aucun d'entre eux n'en revint. Une semaine après, des orages électriques permanents se mirent à entourer le Temple et le Conseil Noir envoya des équipes d'investigations dont il garda les rapports confidentiels.

A partir de sa "réouverture", le Temple devint un piège pour tout les amateurs de connaissances du Côté Obscur, et l'Ordre Sith y voyait un moyen commode de s'y débarrasser de ses membres trop présomptueux ou arrogants. Les plus grands Sith y voyaient un défi à leur mesure mais peu en réchappaient.

Après la chute du Second Empire, sa dangerosité s'amoindrit, mais il demeura un lieu de pèlerinage pour des générations d'héritiers des Sith, à l'instar des temples de Yavin 4 et des tombeaux de Korriban.

ApparitionModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .