Cet article couvre la version Canon de ce sujet.  Cliquer ici pour voir la version Légendes de ce sujet. 

Les Twi'leks, aussi appelés les Rylothiens, étaient une espèce humanoïde originaire de la planète Ryloth, dont la peau pouvait être de différentes couleurs en fonction de l'individu : rouge, jaune, bleue ou encore verte. Ils possédaient une paire de tentacules sur le crâne appelés lekku, dont ils se servaient, en plus des mots, pour parler leur langue, le Twi'leki, qui nécessitait ces deux moyens pour être comprise.

Dans la galaxie[modifier | modifier le wikicode]

Les Twi'leks vivaient sur de nombreuses planètes de la galaxie comme Corellia,[2] Coruscant,[4] Jedha,[5] Numidian Prime,[2] Tatooine[1] ou Vandor-1.[2]

La Twi'lek Hera Syndulla aide Han Solo peu de temps après la bataille d'Endor.

Dans la galaxie, de nombreux Twi'leks avaient un statut d'esclave comme Oola, néanmoins ce n'était pas le cas pour tous. Certains étaient devenus Jedi comme Aayla Secura ou sénateur comme Orn Free Taa. D'autres eurent la force de se rebeller contre l'Empire Galactique comme Hera Syndulla.

De nombreux Twi'leks furent réduits en esclavage par l'Empire Galactique. On pouvait en trouver à l'Usine d'armement Alpha de Cymoon 1. Le Jedi Luke Skywalker en délivra lors d'une mission pour l'Alliance Rebelle quelques semaines après la bataille de Yavin.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.