Star Wars Wiki
Advertisement
Star Wars Wiki
Cet article couvre la version Canon de ce sujet.  Cliquer ici pour voir la version Légendes de ce sujet. 
Logo Star Wars: The Bad Batch

Attention ! Cet article contient des spoilers.

Cet article contient des informations à propos de la série d'animation Star Wars: The Bad Batch. Si vous ne souhaitez pas vous faire spoiler, quittez la page !

Utapau était une planète lointaine du système Utapau dans les Territoires de la Bordure Extérieure. Criblée d'énormes trous et crevasses, elle était le monde d'origine des Pau'ans et des Utai. Quelques tribus Amani immigrèrent sur ce monde. Vers la fin de la Guerre des Clones, elle fut le théâtre d'une importante bataille au cours de laquelle le Général Grievous trouva la mort.

Description[]

Utapau était une planète du système Utapau localisé dans le secteur Terrabe, un secteur isolé de la Bordure Extérieure. La planète avait neuf lunes en orbite. Utapau était recouverte de déserts parsemés de gouffres.[1] La surface de la planète était inhabitable pour la majeure partie des espèces à cause de tempêtes de vents ultraviolents.[2] La planète était recouverte par un océan souterrain[4] et la position des lunes influait sur le rythme des marées de l'océan.[1] Ces océans regorgeaient de précieux minéraux qui étaient extraits par les Utais.[2] La position des lunes d'Utapau était également responsable de terribles tremblements de terre qui creusaient les gouffres de la planète. Utais et Pau'ans s'étaient ainsi installé sur le continent le moins frappé par les séismes.[7]

Utapau possédait une faune particulièrement dangereuse. Le resputi-phoque et le monstre Nos étaient des créatures carnivores qui rôdaient dans les profondeurs des gouffres de la planète. Le ginntho, le vautour des rochers et la pieuvre volante Utapaun étaient d'autres dangereuses créatures vivant sur Utapau. D'autres créatures comme le dactillion et le varactyl avaient été domestiqués par les habitants de la planète.[2]

Habitants[]

Utapau était la planète natale de deux espèces : les Pau'ans et les Utais. Elle devint également le monde adoptif de migrants Amanin. Tandis que les Pau'ans et les Utais vivaient dans des villes aménagées dans des gouffres, les Amanin avaient établi leurs villages sur la surface.[1] Dans les villes d'Utapau, les Pau'ans et les Utais se partageaient les taches. Les Pau'ans s'occupaient de l'administration des villes tandis que les Utais exploitaient les mines. Étant donné que les vents violents avaient déraciné la majeure partie des arbres de la planète, les Pau'ans et les Utais construisaient leurs bâtiments avec des ossements d'animaux[2] comme la baleine-ruhau.[7] Malgré son isolement, la planète accueillait également une variété d'espèces étrangères qui travaillaient dans les villes-gouffres. Les Sugis étaient la communauté étrangère la plus importante d'Utapau.[4]

Utapau était notamment la planète natale du Grand Inquisiteur.[14]

Société[]

La planète était dirigée par un gouvernement planétaire, le Comité d'Utapau. Toutefois, les villes-gouffres étaient de véritables cité-états qui profitaient d'une importante indépendance.[4] Utapau possédait également sa propre armée composée de guerriers Pau'ans armés de fusil blaster HB-9[15] et sa propre force aérienne composée de chasseurs de classe Rogue pilotés par des Utais et de dreadnoughts.[16]

Économiquement, Utapau vivait de l'exportation de minerais et de vaisseaux, notamment grâce à la société Feethan Ottraw Scalable Assemblies. Si la planète disposait d'importantes ressources en nourriture, elle continuait à en importer.[4]

Lieux[]

La planète accueillait plusieurs cités-états dont certaines étaient peuplées par plusieurs millions d'habitants.[4] La ville-gouffre de Pau City faisait office de capitale et de port spatial de commerce.[2] L'Amas de Leewau, un regroupement de quatre gouffres, s'imposait comme la rivale politique et économique de Pau City. La planète était également recouverte par de nombreux villages Amanin, dont certains se trouvaient à l'entrée des villes-gouffres. Le puits de course Taqual était une ancienne ville-gouffre qui accueillait la Double Course à Relais.[4]

Histoire[]

Unification d'Utapau[]

Utapau fut colonisée par une espèce qui évolua rapidement en deux espèces distinctes : les Pau'ans, qui s'installèrent sur la surface et les Utais, qui s'installèrent dans les gouffres.[7] Finalement, l'aggravation des tempêtes qui balayaient la surface força les Pau'ans à se déplacer sous terre avec les Utai et ils construisirent les villes sur le flanc des gouffres.[2] Dans les années qui suivirent, les différentes cités d'Utapau s'affrontèrent dans une série de conflits jusqu'à ce qu'un Pau'an du nom de Timon Medon parvienne à unifier toute la planète[15] avec l'aide du Comité d'Utapau.[4] Certains érudits estimaient que le Premier Temple Jedi se trouvait sur Utapau bien qu'ils n'avaient aucunes preuves.[13]

Guerre des Clones[]

Malgré sa neutralité durant la Guerre des Clones, Utapau entretenait des relations indirectes avec la Confédération des Systèmes Indépendants puisque l'une de ses entreprises, Feethan Ottraw Scalable Assemblies, produisait des vaisseaux pour la Marine Séparatiste.[4]

Durant la dernière année du conflit, Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi furent envoyés afin d'enquêter sur la mort du Maître Jedi Tu-Anh. Ceci les amena à découvrir un imposant cristal Kyber que la Confédération des Systèmes Indépendants tentait d'acquérir. Le deux Jedi parvinrent à détruire le cristal avant qu'il tombe entre les mains des Séparatistes.[17]

Au cours des derniers jours de la Guerre des Clones, la planète fut envahie par la Confédération des Systèmes Indépendants qui en fit le siège du Conseil Exécutif Séparatiste.[6] Les membres du Comité d'Utapau furent massacrés par les séparatistes et l'Administrateur du Port Tion Medon fut obligé de collaborer avec les envahisseurs[18] tandis que le Techno-Syndicat reconvertit plusieurs bâtiments de Pau City en usines d'intercepteurs Mankvin-814.[7] Toutefois, la République Galactique découvrit la présence des Séparatistes et le 212e Bataillon d'attaque du Maître Jedi Obi-Wan Kenobi attaqua les Séparatistes. Alors que le Conseil Séparatiste avait été déplacé – sur ordre de Dark Sidious – vers un bunker fortifié sur Mustafar, le Général Grievous resta sur Utapau pour superviser l'affrontement mais trouva la mort en combattant Obi-Wan Kenobi.[6]

Ère Impériale[]

Dès la Proclamation du Nouvel Ordre, l'Empire Galactique revendiqua Utapau et des fortifications impériales furent construites à l'entrée des gouffres.[13] De même, le Renseignement Impérial procéda à un inventaire des potentiels caches d'armes laissées par les Séparatistes sur Utapau.[19]

En coulisses[]

Utapau est apparu pour la première fois dans le film Star Wars épisode III : La Revanche des Sith de George Lucas, sorti en 2005.

Apparitions[]

Sources[]

Notes et références[]