FANDOM


Le vaisseau Nubian 327 de type J, aussi appelé la Nef Royale, était le vaisseau de la Reine de Naboo. Il a été mis au point voilà six ans avant l'invasion de Naboo par l'Escadron d'Ingénieurs de la Flotte Spatiale du Palais de Theed et était un modèle unique en son genre. Généralement commandé par Ric Olié, cet étincelant appareil emmenait, avec un prestige sans égal, la reine Amidala partout sur Naboo, à l'occasion de ses sorties officielles et des visites d'Etat qu'elle effectuait auprès de dirigeants d'autres planètes ou du Sénat Galactique sur Coruscant. Seuls la reine et son entourage immédiat y avaient leur couchette, le bâtiment étant conçu pour des voyages courts.

Par sa silhouette comme par son extraordinaire revêtement chromé, ce merveilleux vaisseau traduit tout l'amour des Naboo pour la beauté et l'art, symbolisant à la fois la majesté de la royauté et la noblesse de son peuple. Servir la reine est un honneur, et tout ingénieur naboo aspire à la conception d'une Nef Royale. Jusque dans ses câblages, disposés avec un soin extrême, ce bâtiment est une authentique oeuvre d'art.

Profondément nubianModifier

Si son bâti a été conçu à Theed, le navire utilisait de nombreux composants de haute technologie, fréquents dans la Galaxie mais indisponibles sur Naboo. Il était agencé autour d'un système de propulsion subluminique et d'un hyperdrive Nubian 327 qui lui assuraient des performances élevées et lui conféraient son allure singulière. Les équipements nubian étaient recherchés pour leur élégance particulière dans toute la Galaxie par les souverains ou acheteurs exigeants. On en trouvait sans peine dans les mondes civilisés mais, comme le découvrit la reine lors de son atterrissage forcé sur Tatooine, ils étaient rares sur les planètes isolées.

Le chrome de la royautéModifier

La Nef Royale resplendit de son habillage de chrome qui, s'il était purement décoratif, n'en signalait pas moins que l'appareil était un véhicule royal. Seul le vaisseau de la reine était intégralement chromé ; les chasseurs royaux ne l'étaient que partiellement, et tous les autres bâtiments en étaient dépourvus. Particulièrement délicat à obtenir, ce revêtement sans défaut était réalisé à la main par des artisans, et non par des machines.

Noyau hyperdriveModifier

Contrairement aux enchevêtrements anarchiques qui rendaient si ardue l'utilisation d'un hyperdrive sur la plupart des vaisseaux, le noyau hyperdrive de la Nef Royale de la reine était une extraordinaire réalisation. Son dense réseau de canaux effecteurs et de plans sous tension lui autorisaient les impressionnantes performances de la classe 1.8.

La philosophie nabooModifier

La Nef Royale était totalement désarmée, conformément à la philosophie pacifique des Naboo, bien qu'un tel idéal était battu en brèche par les tensions qui agitaient la République Galactique. C'est à sa vitesse et à sa maniabilité exceptionnelles que la reine dut de pouvoir fuir son palais de Theed et forcer le blocus dont sa planète natale était prisonnière, après l'invasion de Naboo par la Fédération du Commerce.

Dans l'épisode I, l'hyperdrive de ce vaisseau fut touché et l'équipage (comprenant la Reine Amidala, Qui-Gon Jinn, Obi-Wan Kenobi et R2-D2) furent obligés de se poser sur Tatooine.

En coulissesModifier

Le vaisseau Nubian 327 de type J apparaît pour la première fois dans le film Star Wars épisode I : La Menace Fantôme. Son nom est une référence au chiffre 327, récurrent dans l'univers de Star Wars.

ApparitionModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .