FANDOM


Got a bad feeling

"J'ai un mauvais pressentiment."

Le contenu de cet article doit être relu et validé par un administrateur du Wiki.

"Ma vie est millénaire. Des légions entières m'ont mis à l'épreuve. Mon ascension est inéluctable. Un jour, une année, un millénaire peu importe. J'ai la patience de la pierre et la volonté des étoiles. Votre combat est insignifiant. Votre mort en sera de même."
―L'Empereur Sith[src]

Valkorion ; aussi appelé l'Empereur Sith, Vitiate ou Tenebrae ; était un Empereur Sith ayant la particularité d'être immortel.

Il établit le Second Empire Sith sur lequel il régna pendant plus de 1000 ans. Il fut tué à plusieurs reprises mais réapparut chaque fois en prenant possession du corps d'un autre. Le dernier connu est celui de Valkorion, Empereur de l'Empire Éternel.

BiographieModifier

Tenebrae naquit en 5113 av.BY sur Medriaas dans une famille de fermier. C'est à six ans qu'il commença à manifester des pouvoirs impressionnants, ce qui interpella son père car ni lui ni sa femme n'avaient de lien avec la Force. La mère avoua avoir eu une liaison avec le Seigneur Sith Dramath, qui se révéla être le véritable père du garçon. Alors que le fermier commença à battre sa femme, Tenebrae utilisa la Force pour le tuer. Puis il tortura sa mère durant des mois pour avoir trahi sa famille avant de la tuer. Suite à cela, il commença à enrôler les habitants de son village.

Le Seigneur Sith Dramath entendit des rumeurs à propos de Tenebrae, mais cela se passait loin de chez lui.

Dans les quatre années qui suivirent, son influence et sa réputation étaient telles qu’il était à la tête d’une sorte d’armée de partisans, que ce soient des fanatiques ou des individus effrayés par le pouvoir du jeune garçon. Il régna sans partage et avec violence, tuant des milliers de personnes, torturant et exécutant en place publique les récalcitrants, se nourrissant de leur souffrance.

A ce moment-là, Dramath décida d'enquêter sur ce mystérieux nouveau leader Sith afin de déterminer s'il devait faire de lui un serviteur ou le tuer. Mais Tenebrae était bien plus puissant que Dramath ne le supposait et parvient à vaincre son père biologique. Juste après lui avoir révélé leur lien de parenté, Tenebrae absorba les pouvoirs de Dramath, le vidant complètement de la Force et le rendant fou. Il finit par le tuer.

Trois ans plus tard, alors âgé de 13 ans, Tenebrae conquit l'intégralité de la planète Medriaas, forçant son frère, Dramath le Second à fuir sur Rekkiad où il finira ses jours.

Après cela, Tenebrae se rendit sur Ziost devant Marka Ragnos, le Seigneur Noir des Sith. Admirant le pouvoir du garçon, le souverain lui accorda le droit de régner sur Medriaas et le fit Seigneur Sith en lui donnant le nom de Seigneur Vitiate. De retour sur sa planète, qu'il renomma Nathema, il se fit construire un palais sur les lieux de son enfance.

Après 100 ans de règne mis au profit de l’étude des arts Sith et à l'enseignement de jeunes Sith, Vitiate était un très puissant Seigneur Sith quand survint la mort de Marka Ragnos. Il choisit de ne pas prendre parti dans le conflit opposant Ludo Kressh et Naga Sadow ou encore à la Grande Guerre de l'Hyperespace que Naga Sadow mena et perdit contre la République.

En 4999 av.BY, Vitiate profita de la débâcle de Naga Sadow pour conquérir le pouvoir. Il répandit d’abord des rumeurs selon lesquelles les Jedi traqueraient les Sith où qu'ils soient afin de créer un sentiment de panique chez beaucoup de ses compatriotes. Il convainquit également les autres Seigneurs Sith de le rejoindre sur Nathema afin d'accomplir un rituel dont le but était de révéler toute la puissance du côté obscur. Huit mille Sith répondirent à l'appel de Vitiate. Il se servit d’eux, contre leur volonté, pour annihiler toute vie sur la planète en lui permettant d'absorber toute la Force présente sur la planète. Ce rituel lui permit d’acquérir l'immortalité et le statut d’Empereur.

Durant les 19 années qui suivirent, il sillonna l'espace Sith pour réunir le plus de survivants de la guerre possible. Il leur offrit l'espoir d'un jour nouveau loin des Jedi, qu’il faisait passer pour responsables de la destruction de Nathema. Leur objectif était Dromund Kaas, une antique colonie Sith.

En 4980 av.BY, les Sith parvinrent enfin à atteindre leur but. Vitiate déclara l'avènement d'un nouvel Empire Sith qui se vengera, un jour, de la République Galactique.

Petit à petit, le nouvel Empereur fut vu comme une sorte de dieu et les Sith firent preuve de ferveur à reconstruire leur civilisation sous sa direction. S'il apparut d’abord souvent, il commença à s’isoler de plus en plus dans le palais impérial. Il ne tarda pas à créer le Conseil Noir, un groupe de 12 seigneurs Sith dont le rôle était de gouverner l’Empire. A mesure que le Conseil Noir prit de plus en plus d'importance, Vitiate, lui, se faisait de plus en plus discret.

En secret, Vitiate sélectionna 12 Sith au sang pur et sensibles à la Force afin d’en faire sa main, 12 Sith qui donnèrent une partie de leur espérance de vie en échange de pouvoir conséquent.

Vitiate passa les années qui suivirent à étudier les mystères de la Force. Il créa notamment une nexus de Force dans le Temple Noir en absorbant les connaissances et l'énergie des esprits enterrés sous le Temple. Ces rituels eurent des répercussions sur l'atmosphère de Dromund Kaas, provoquant des orages interminables, et furent à l'origine de plusieurs créatures Sith se nourrissant de Force dont, Akure, la Bête des Ténèbres.

En 3978 av.BY, Vitiate envoya un Sith à la rencontre de Mandalore l'Ultime. L’émissaire parvint à convaincre Mandalore de l'aider à retrouver la tombe de Dramath le Second, le demi-frère de Vitiate, sur Rekkiad. L'émissaire récupéra ainsi les restes dans la tombe et manipula Mandalore avec la Force, lui promettant une victoire glorieuse contre la République. L'idée était surtout d'utiliser les Mandaloriens pour tester la puissance de la République.

Deux ans plus tard, les Guerres Mandaloriennes commencèrent. Elles ne s'arrêtèrent que 16 ans plus tard grâce à l'intervention du Jedi nommé Revan et de son ami Malak. Durant ce laps de temps, ils avaient visité des ruines Sith sur Korriban et Malachor V, attirant l'attention de l’Empereur qui souhaita que les deux hommes viennent à lui.

En effet, les deux Jedi furent attirés jusqu'à Vitiate qui les corrompa en usant de son pouvoir et les retourna contre la République afin de l'affaiblir en vue d'une future invasion. Quand Revan et Malak revinrent dans l'espace de la République, ils entamèrent un conflit connu sous le nom de Guerre Civile des Jedi.

Finalement, Revan revient du côté lumineux en tuant son ancien apprenti, Dark Malak, et en détruisant la Forge Stellaire. Mais Revan retourna à l'Empereur qui l'enferma dans une chambre de stase pour l'utiliser comme canal de Force et comme source de renseignements sur les infrastructures de la République.

Vitiate passa les années suivantes à approfondir ses connaissances du côté obscur et découvrit la technique du Transfert d'essence.

L'Empire ÉternelModifier

Après avoir découvert la technique du Transfert d'essence, l'Empereur constata que les enseignements Sith avaient des limites et que l'Empire Sith qu’il avait fondé ne lui permettait pas d’atteindre son objectif, sans doute à cause des incessantes luttes de pouvoir interne qui l'affaiblissaient.

Ayant entendu des histoires, des rumeurs, autour d’un vaisseau, le Cénotaphe, qui aurait vaincu à lui seul la Flotte Éternelle, un ensemble de vaisseaux spatiaux technologiquement très avancés et contrôlés par des droïdes sensibles à la Force, Vitiate se prit à espérer de nouveau. S'il ignorait où était le Cénotaphe, il savait que la Flotte Éternelle avait été stoppée à proximité de la planète Zakel.

Intrigué par ces histoires, il voyagea dans l’espace sauvage et ses pérégrinations l'amenèrent sur Zakel où il découvrit un peuple humain extrêmement superstitieux adorant les Anciens Dieux, des divinités brutales et bestiales comme Izax, le grand Dévoreur, ou Zildrog, le démon serpent.

Voyant sans doute un peuple plus facilement contrôlable et malléable que les Sith, Vitiate décida que Zakel serait le berceau de son nouvel empire. Il utilisa alors la technique du transfert d’essence sur l’un de ces individu, un dénommé Valkorion, et le transforma en une de ses Voix.

Sous les traits de Valkorion, il se présenta alors comme le Démon sauveur qui selon la légende viendra à bout d’Izax le Dévoreur Ultime et le peuple de Zakel lui accorda immédiatement du crédit, sans doute à cause de sa maîtrise de la Force. A partir de là, Valkorion entama son gigantesque projet d’Empire, grandement aidé par une longévité extraordinaire, due à la puissance de Vitiate, ce qui lui valu le titre d'Empereur Immortel.

Il commença par unifier les tribus nomades. Elles étaient initialement dirigées par des individus sensibles à la Force. Valkorion décida donc de les utiliser pour fonder l'ordre des Chevaliers de Zakel, chargé de la protection de la planète et, plus largement, du futur Empire. Il en fit également des fanatiques prêts à tout pour lui. Les tribus nomades étant unies, la seule grande ville devint rapidement trop petite et elle s'agrandit dans des proportions impressionnantes pour devenir la Flèche, capitale de l'Empire Éternel. Parallèlement, Valkorion allait activement participer au développement social et technologique de la planète et, petit à petit, la société de Zakuul quitta son modèle nomade guerrier pour un modèle plus scientifique, même si les croyances des Anciens Dieux perdurèrent.

Valkorion utilisa également les Scions, des Chevaliers de Zakuul qui avaient la particularité de voir le passé et le futur, pour localiser la Flotte Éternelle dans les gigantesques marais de la planète. A partir de là, des générations de scientifiques se succédèrent pour créer le Trône Éternel, un appareil capable de contrôler, depuis Zakel, les vaisseaux de la Flotte Éternelle.

Quand le Trône Éternel entra en activité, de nombreuses planètes furent annexées et l'Empire Éternel fut alors fondé.

La Grande Guerre GalactiqueModifier

Aux alentours de la bataille de Bothawui, Vitiate n'était pas complètement concentré sur l'Empire Sith et ce fut sans doute ce qui stoppa la progression des Sith à ce moment-là. A l'autre bout de la galaxie, une jeune Chevalier de Zakel, Senya Tirall, s’opposa au remplacement des soldats par des droïdes. Son franc parler charma Vitiate et ils ne tardèrent pas à entamer une relation amoureuse.

Environ deux ans plus tard, Senya donna naissance à des jumeaux, Arcann et Thexan. Bien qu'elle les aima profondément, les deux enfants ne laissèrent transparaître aucun sentiment à l’égard de leur mère tandis que Valkorion les laissa dans l'indifférence, tout en leur faisant suivre une formation de guerriers. Quelques temps plus tard, alors que la paix fut suggérée entre l’Empire et la République, Senya donna naissance à Vaylin qui hérita de la puissance de son père, si bien qu’elle était déjà capable d'utiliser la Force dans le ventre de sa mère. Elle utilisa d’ailleurs ses pouvoirs à plusieurs reprises, cherchant à imiter ses frères qui utilisaient la Force lors de leurs entraînements.

Plus tard, lors de la Grande Guerre Galactique, une équipe composée du Héros de Tython, de T7-O1, de Kira Carsen, de Archiban Frodrick Kimble, du Sergent Fideltin Rusk et du Seigneur Scourge, prit d'assaut le Temple Noir sur Dromund Kaas. Cela se termina en un terrible affrontement entre le Héros de Tython et Vitiate, qui aboutit à une nouvelle mort pour ce dernier.

La Vérité au Grand jourModifier

Lors d'une recherche stratégique de Dark Marr pour améliorer les défenses de l'Empire, il tomba sur les plans d'annihilation à l'échelle galactique de toute forme de vie de L'Empereur. Il alla informer tout le Conseil Noir et, ensemble, ils prirent la décision de retirer tous pouvoirs d'influence sur l'Empire à Tenebrae s'il venait à revenir.

Les Batailles Revanites sur Yavin 4Modifier

"Les morts que vous avez provoqués, la Guerre que vous avez attisée, tout ça m'appartient ! La Galaxie m'appartient ! Je reprends ce qui me revient !"
―Dark Vitiate lorsqu'il revint à lui.[src]
Depart de Vitiate

Départ de Vitiate de Yavin 4.

Lors du retour de Revan, qui voulut ramener l'Empereur à la vie pour le détruire une fois pour toutes, de nombreuses batailles eurent lieu sur la planète opposant les Revanites aux troupes de Dark Marr et de Satele Shan afin d'empêcher son retour. Toutefois, avant même le début du rituel de résurrection, Tenebrae revint à la vie de lui-même.

La Fin de ZiostModifier

"J'ai déjà trompé la mort, aujourd'hui j'ai d'autres projets... Vous verrez. J'ai décidé que le monde était plus intéressant si vous en faites partie. Si vous souhaitez continuer à me faire obstacle, soit. Votre intervention ne changera rien. Quand j'en aurai terminé, toute vie sur cette planète aura été consumée. Je veux que vous surviviez pour assister à mon triomphe. Au revoir."
―Dark Vitiate lorsqu'il détruit Ziost.[src]

Peu de temps après son retour à la vie, Vitiate décida d'envahir la planète Ziost, l'une des premières colonies Sith, avec tout le pouvoir accumulé sur Yavin 4.

Destruction de Ziost

Dark Vitiate détruisant Ziost.

Il prit le contrôle des esprits importants ou armés sur la planète tels que les soldats, les chefs civils ou les Sith. Tous subirent l'influence néfaste de l'Empereur, y compris une équipe de Jedi infiltrée sur la planète : la Sixième Ligne. L'extermination commença alors : tout civil qui connaissait la mort sur Ziost lui permettait d'accroître son pouvoir.

Le Héros de Tython, Lana Beniko et Theron Shan intervinrent alors et réussirent à libérer tous les habitants de la planète de l'emprise maléfique de l'Empereur en leur envoyant une décharge électrique.

La victoire du Héros de Tython fut néanmoins de courte durée : très peu de temps après son départ, Tenebrae reprit le contrôle de la plupart des habitants et vampirisa suffisamment leur énergie pour anéantir toute forme de vie sur la planète, ajoutant toujours plus de morts à la liste de ses victimes.

Ayant emmagasiné suffisamment d'énergie, l'Empereur Sith décida de reprendre son rôle d'Empereur Immortel à plein temps et son esprit intègra complètement le corps de Valkorion.

Trahison du SangModifier

"Par votre naissance, je fais ce voeu solennel. Vous n'aurez rien. Votre seul privilège sera la boue. Dans les ténèbres, seule votre ambition vous guidera. Tous vos serments, toutes vos promesses n'appartiendront qu'à vous. La guerre sera votre seule liberté. Vos pertes seront votre seul héritage. La douleur sera votre seul droit. Et quand les ténèbres vous trouveront, vous devrez les affronter seuls."
―Valkorion parlant à ses fils.[src]

Les deux jumeaux Arcann et Thexan, à force d'entraînement intensif, devinrent de grands guerriers, jusqu'au jour où ils souhaitèrent tester les défenses de la République et de l'Empire Sith. Avec l'accord de leur père, ils attaquèrent plusieurs avant-postes, les réduisant à néant. Ensemble, ils conquirent plusieurs planètes, comme Korriban, qui fut ravagée et où Arcann perdit son bras gauche et la moitié de son visage.

À leur retour sur Zakel, victorieux, les frères jumeaux n'eurent pour seule récompense que de voir leur père leur tourner le dos. Ce mépris éveilla une colère longtemps refoulée chez Arcann, et il tenta d'assassiner son père. Thexan s'interposa et Arcann, de rage, tua son frère. Valkorion s'approcha d'Arcann, qui avait le corps de son frère dans les bras. Impassible, il lui demanda de venir avec lui.

Fin du règneModifier

Alors que Dark Marr et l'Étranger avaient retrouvé les traces de Vitiate, Valkorion envoya la Flotte Éternelle pour les capturer.

Arrivé sur Zakel, l'Empereur Immortel tua Marr. Arcann rendit son arme à l'Étranger et tenta à nouveau de tuer son père. L'Étranger tua Valkorion pendant qu'il lui tournait le dos. La mort de l'Empereur provoqua une explosion de Force qui propulsa Valkorion dans l'esprit de l'Étranger.

Dans l'esprit de l'Étranger, Valkorion lui proposa plusieurs fois de l'aider contre Arcann et l'Empire Éternel

Obscures VisionsModifier

Alors que l'Alliance créée par l'Étranger devenait de plus en plus influente, l'ancien empereur du mal refit son apparition et plongea l'esprit du chef de l'Alliance à la croisée des chemins entres les visions et les menaces extérieures. Il affronta et donna à l'Étranger une "petite aide" du Côté Obscur de la Force qui pourrait lui être utile lors de l'affrontement avec Arcann, sans pourtant en dire l'usage.

Le DragonModifier

"Prosterne-toi, devant le Dragon de Zakel !"
―Valkorion à Vaylin[src]

Durant la période des conquêtes de sa fille, Vaylin, Valkorion conseilla à de nombreuses reprises l'Étranger, mais c'est quand sa fille affronta le Commandant de l'Alliance, que Valkorion intervint en bloquant les gestes de sa fille, qui parvint à échapper à son contrôle, prononçant alors ces mots "Prosterne-toi, devant le Dragon de Zakel". Dès que Vaylin perçut ces mots, elle se retrouva paralysée et n'eut d'autre choix que de prendre la fuite.

Quand Vaylin décida de retourner sur le monde natal de Tenebrae et l'endroit où elle avait été conditionnée : Nathema, Valkorion dût user de sa puissance pour protéger Lana Beniko et l'Étranger du néant créé par le rituel obscur que ce dernier avait réalisé plus de mille ans auparavant. Arrivé trop tard, l'Étranger parvint malgré tout à récupérer un holocron capable de vaincre l'ancien Empereur Sith.

Lorsque l'Impératrice Vaylin attaqua Odessen et fut tuée par l'Étranger, Valkorion parvint à absorber l'âme de sa fille avant que l'Étranger ne parte pour Zakel et son Trône Éternel.

L'Affrontement finalModifier

"Je suis l'Empereur Immortel ! Vous ne pouvez pas me vaincre !"
―Valkorion à l'Étranger et à sa famille, Arcann, Vaylin et Senya[src]

Arrivé au Trône, Valkorion révéla la raison véritable de sa présence, depuis le début : l'Empereur Immortel n'était présent que pour reprendre le Trône Éternel et transformer l'Étranger en réceptacle de puissance, un être digne de régner sur l'Empire Éternel. Convaincu de sa victoire totale, il tenta de détruire l'esprit de son hôte pour prendre le contrôle du corps. L'Étranger parvint à survivre en prenant la même forme que Valkorion dans son âme.

Valkorionaffrontementfinal

Valkorion prêt au combat.

Après une pénible traversée spirituelle, le Commandant parvint à retrouver sa forme, pour le détruire une bonne fois pour toutes. Valkorion invoqua l'âme de sa fille Vaylin, qu'il soumit à ses ordres. Un terrible affrontement fit face à nouveau entre l'Étranger et l'ancienne Impératrice. Au bout du compte, l'Étranger triompha mais Tenebrae la ré-invoqua. Cette fois-ci, l'Étranger utilisa l'Holocron sur Vaylin pour la libérer de l'emprise de son père. Libre, elle se mit en marche pour tuer son père avant qu'Arcann n'apparaisse, connectée à l'âme de l'Étranger par le biais de l'holocron dans le monde réel.

Un combat légendaire commença alors, anciens ennemis contre un ennemi commun. Durant le combat, l'Étranger utilisa plusieurs fois l'holocron jusqu'à ce que Valkorion s'en saisisse et le détruise, déclarant que rien ne l'arrêterait, ce à quoi l'Étranger répliqua "Vous avez tort Valkorion, prosternez-vous devant le Dragon de Zakel !"

Valkorion se retrouva paralysé, incapable d'attaquer. En rage, il demanda comment cela était possible, que cela ne marchait que sur Vaylin. L'Étranger lui répondit qu'il s'agissait de son âme, donc de ses règles. Valkorion voulut fuir ; en se retournant, il tomba nez à nez avec Senya, également connectée à l'Étranger grâce à l'holocron. Elle lui dit que c'était la dernière fois qu'il tournait le dos à cette famille, avant de lui infliger un coup de sabre laser.

Valkorion tenta de fuir en sermonnant. Voyant que rien ne marchait, il décida d'attaquer l'Étranger, qui lui asséna le coup fatal. Dans une immense explosion du Côté Obscur, il disparut. Dark Vitiate, l'Empereur Sith, Tenebrae, Valkorion, n'était plus. Tous ceux qui étaient présents sur Yavin IV et sur Ziost ressentirent la destruction définitive de l'ancien ennemi juré de toute la galaxie.

ApparitionsModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .