FANDOM


(Exil (19 av.BY—4 ap.BY))
Ligne 6 : Ligne 6 :
 
|mort=[[4 ap.BY]] {{Ref|<ref name="Star Wars épisode VI : Le Retour du Jedi">''[[Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi]]''</ref>}}, [[Dagobah]]
 
|mort=[[4 ap.BY]] {{Ref|<ref name="Star Wars épisode VI : Le Retour du Jedi">''[[Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi]]''</ref>}}, [[Dagobah]]
 
|espèce=Inconnue<!-- Contrary to popular belief, Yoda is NOT a Whill. His species has never been canonically named. It is SuperShadow fanon. -->
 
|espèce=Inconnue<!-- Contrary to popular belief, Yoda is NOT a Whill. His species has never been canonically named. It is SuperShadow fanon. -->
|sexe=Masculin{{Ref|<ref name="NEGTC">''[[The New Essential Guide to Characters]]''</ref>}}
+
|sexe={{Masculin}}{{Ref|<ref name="NEGTC">''[[The New Essential Guide to Characters]]''</ref>}}
 
|taille=0.66 mètre{{Ref|<ref name="NEGTC" />}}
 
|taille=0.66 mètre{{Ref|<ref name="NEGTC" />}}
 
|cheveux=Brun (plus tard blanc){{Ref|<ref name="NEGTC" />}}
 
|cheveux=Brun (plus tard blanc){{Ref|<ref name="NEGTC" />}}

Version du décembre 3, 2011 à 22:38

Modèle:Infobox Jedi Modèle:Cite

Yoda comptait parmi les maîtres Jedi les plus puissants et reconnus de toute l'histoire de la galaxie, célèbre pour sa sagesse légendaire, sa maîtrise de la Force et ses talents au sabre laser. Il était membre du Haut Conseil Jedi pendant les dernières décennies de la République et en était le Grand Maître avant, pendant et après la Guerre des clones. À la suite de la Bataille de Géonosis, Yoda prend le titre de Maître de l'Ordre en plus de Grand Maître. Durant ses siècles de service à la Force, le Grand Maître Yoda fut impliqué dans la formation de presque tous les Jedi de l'Ordre, dont des membres de premier plan comme Obi-Wan Kenobi, Ki-Adi-Mundi et Oppo Rancisis ; qui deviendront tous membres du Conseil à ses côtés.

Si Yoda était probablement le membre de l'Ordre le plus sensible à la Force, il n'était pas infaillible. C'est en partie à cause de son incapacité à reconnaître la main du Chancelier Suprême Palpatine derrière la Guerre des clones et son identité de Seigneur Sith : Dark Sidious que la République fut renversée et les Jedi décimés. Le Grand Maître fut un des rares survivants de la Grande purge Jedi fomentée par l'Empereur Palpatine après laquelle il s'exila sur Dagobah.

Quelques années plus tard, avant de ne faire plus qu'un avec la Force en 4 ap.BY, le maître Jedi forma Luke Skywalker qui créera le Nouvel Ordre Jedi après avoir vaincu les Sith. Après sa mort, Maître Yoda conserva son identité dans la Force et on se souviendra de lui comme du plus légendaire des maîtres Jedi de l'histoire.

Biographie

République (896 av.BY33 av.BY)

Modèle:Cite

Fichier:Gormo Training Yoda.JPG

Formation de Jedi

Il y a peu d'informations à propos de la jeunesse de Yoda, mais certains faits de son histoire ont pu être établis. Né sur une planète lointaine, il ne se savait pas sensible à la Force ; il quitta sa planète natale avec un ami humain qui ignorait lui aussi son affinité avec la Force. Ils embarquèrent vers les mondes du noyau sur un vieux vaisseau à peine en état de voler pour chercher un emploi. Malheureusement, bien avant qu'ils n'atteignent leur destination, le vaisseau fut touché par un astéroïde occasionnant des dommages irréparables avec leurs connaissances. Ils passèrent plusieurs jours à dériver dans l'espace arrivant au bout de leurs rations et proche de l'arrêt du système de survie sans réponse à leur signal de détresse. La fin était proche quand leurs senseurs repérèrent un système planétaire à proximité. Il leur restait juste assez d'énergie pour y arriver non sans se crasher sur la planète marécageuse couverte de brouillard.

Ils passèrent là quelques jours avant d'être trouvés par un être étrange : le Maître Jedi hysalrien N'Kata Del Gormo ; celui-ci leur révéla qu'ils étaient sensibles à la Force. Maître Gormo les accueillit chez lui où il les forma à la Force et, à la fin de leur formation, un vaisseau républicain repéra leur signal de détresse et secouru les deux amis, maintenant Jedi. Il est possible que ce « sauvetage » ait été planifié par Maître Gormo, il est en effet arrivé au moment le plus opportun, mais cela n'a jamais été confirmé.

Maître Jedi

Modèle:Cite

En 796 av.BY, Yoda avait été nommé maître Jedi et entreprit la formation de son premier élève, qui serait un des nombreux Padawan qu'il formerait durant les nombreux siècles de sa vie.

Plus tard, Yoda fut un des des maîtres dirigeant l'académie mobile embarquée sur le vaisseau Chu'unthor, construit aux alentours de 500 av.BY. Après un crash sur la planète Dathomir une centaine d'année plus tard, les Jedi durent combattre les Sorcières de Dathomir. Cette bataille fut une impasse et Yoda dut négocier avec les sorcières, laissant le vaisseau et les données qui s'y trouvaient mais sans moyen de les utiliser. Les données furent gardées par Rell du clan de la Montagne qui chante, Yoda entrevit qu'un Jedi viendrait pour sauver cette planète du Mal et qu'à ce moment, les informations pourraient être partagées avec les sorcières en toute sécurité.

Youngdooku

Yoda, les Maîtres Dooku et Tyvokka et Qui-Gon Jinn.

Cela n'arriverait pas avant 8 ap.BY, quand le dernier élève de Yoda atterrirait sur Dathomir, accomplissant la prophétie énoncée par son maître.[1]

En 482 av.BY, Yoda se rendit à Kushibah à la recherche d'un nouveau Padawan. Là, parmi les Kushibans, le Maître Jedi découvrit le jeune Ikrit qui révélait une grande affinité avec la Force et le prit comme apprenti. Vers 400 av.BY, quand Beldorion quitta l'Ordre, Yoda était considéré comme l'un des plus grands Maîtres de l'Histoire Jedi, comparable à Nomi Sunrider et Thon qui vécurent pourtant plus de 3 500 ans plus tôt.[2]

Vers 200 av.BY, Yoda et plusieurs maîtres de l'époque découvrirent que la Force commençait à être troublée, incertaine. Étudiant l'étrange phénomène par de profondes méditations, le Haut Conseil Jedi dont Yoda était désormais membre permanent fut unanime : le pouvoir du côté obscur grandissait. Alors que le Conseil pensait que cela indiquait la montée du pouvoir des Sith ou d'autres servants obscurs, Yoda mis en avant la possibilité que l'assombrissement de la Force indiquait l'arrivée imminente de l'Élu destiné, selon la prophétie à ramener l'équilibre dans la Force. Opposés à cette théorie, de jeunes Jedi contredirent les découvertes de Yoda et formèrent une secte dissidente : le Potentium. Leur hérésie fut condamnée par le Conseil et Yoda mena la campagne visant à les expulser de l'Ordre en 130 av.BY.[3]

Aux alentours de 171 av.BY, Yoda se rendit sur Ord Cestus et sauva le peuple indigène X'Ting du désastre. Ils l'honorèrent en construisant une immense statue d'au moins 70 mètres à son effigie dans le Hall des héros X'Ting.[4]

En 102 av.BY les Jedi découvrirent un enfant du nom de Dooku, héritier du titre de comte de la planète Serenno que les parents acceptèrent de confier à l'Ordre Jedi. Quand Dooku atteint l'âge adapté, il fut pris comme apprenti par Thame Cerulian, alors membre du Conseil. Cependant Yoda se prit d'un intérêt particulier pour le jeune garçon et était souvent son conseiller et confident. Pour autant, le Maître Jedi n'hésitait pas à pointer les erreurs de Dooku si nécessaire. Le vénérable Maître s'occupait particulièrement de l'entraînement au sabre laser du Padawan, ce qui permit à ce dernier d'être un duelliste accompli. Plus tard, seuls Yoda et le Maître de l'Ordre Windu seraient considérés comme son égal au sabre laser. Plus tard, Yoda sera le formateur au combat de Cin Drallig qui deviendrait le maître d'arme du Temple Jedi.

Soulèvement Yinchorri (33 av.BY)

Premiers accrochages

Mayvitch soldier contacting Jedi

Yoda et le Conseil sont informés du soulèvement Yinchorri.

Trente-trois ans avant la Bataille de Yavin, le Conseil Jedi reçut une transmission envoyée quatre jours standards auparavant les informant d'une attaque sur Mayvitch 7 perpétrée par les Yinchorri. Quand cette information lui parvint, le chancelier suprême Finis Valorum demanda à Mace Windu d'envoyer des Jedi pour négocier avec les Yinchorri. Malheureusement les vindicatifs Yinchorri assassinèrent les négociateurs Jedi et renvoyèrent leurs corps mutilés à Valorum en guise de menace.[5]

Le Conseil réagit en envoyant dans le système Yinchorri un groupe d'intervention de douze Jedi dont un membre permanent du Conseil : Mace Windu. Les rapports relatant l'engagement du groupe contre les forces Yinchorri qui parvenaient au Conseil étaient troublantes et contradictoires ; quant au Grand maître, il percevait un danger imminent à travers la Force. Ce sentiment fut vérifié quand les Yinchorri lancèrent un raid contre le Temple Jedi.[5]

Raid sur le Temple

Yoda Yinchorri

Yoda élimine un soldat Yinchorri.

Les guerriers Yinchorri attaquèrent des dortoirs vides de tout Jedi ; ils entrèrent alors dans une salle où ils furent accueillis par plusieurs Jedi prêts au combat, dont Yoda. Finalement, presque tous les assaillants furent tués tandis qu'on ne comptait que deux pertes du côté Jedi : Jude Rozess et Tieren Nie-Tan.[5]

Yoda interrogea le dernier survivant du groupe d'assaut à propos de l'emplacement du haut commandement Yinchorri ; étant un soldat ordinaire, celui-ci ne pouvait donner satisfaction au maître Jedi. Yoda se tourna alors pour recevoir les informations apportées par Soon Bayts selon lesquelles Adi Gallia et Eeth Koth indiquaient que le haut commandement n'était pas sur Yitheeth et qu'ils se rendaient sur Yibikkoror pour aider Plo Koon et Micah Giiett.[5]

Cette distraction permit au soldat Yinchorri de ramasser son arme et de tenter de tuer le maître Jedi. Yoda n'était plus un apprenti depuis longtemps et il fut plus rapide : il projeta le soldat contre un mur, le tuant sous le choc. Les Jedi en arrivèrent à la conclusion que les Yinchorri étaient plus malavisés sanguinaires et que l'attaque pouvait être l'oeuvre d'une tierce partie.[5]

Conclusion

Suite au raid avorté sur le Temple, le groupe d'intervention Jedi continua à repousser les Yinchorri dans leur système alors que Yoda restait sur Coruscant. Maître Windu informa finalement Yoda que son groupe avait découvert l'emplacement du haut commandement Yinchorri grâce à Maître Yaddle et sa connaissance des holocrons Jedi. Il lança donc l'attaque, assisté par quatre flottes d'assaut envoyées par le Sénat, et conclut ainsi le soulèvement Yinchorri.[5]

Invasion de Naboo (32 av.BY)

Modèle:Cite

En 32 av.BY, le sénat galactique vota une loi instaurant des taxes sur les routes commerciales vers les systèmes éloignés dans l'espoir d'affaiblir une Fédération du Commerce de plus en plus puissante ; au point qu'elle avait sa propre délégation sénatoriale et qu'elle « persuadait » très facilement les inspecteurs de la République de négliger la transformation de ses cargos en vaisseaux de guerre surpuissants ainsi qu'une armée d'invasion formée de droïdes de combat.[6]

Fichier:Tpm yoda2.jpg

Pour protester contre la nouvelle législation, la Fédération engagea un blocus de la petite planète Naboo. La reine Amidala des Naboo implora l'aide de la République ce à quoi le chancelier suprême Finis Valorum répondit en demandant à Yoda et au Conseil d'envoyer des Jedi en tant qu'ambassadeurs de la République pour négocier avec la Fédération.[6]

Le Conseil décida de confier au maître Jedi Qui-Gon Jinn et à son apprenti Obi-Wan Kenobi la tâche de parlementer avec les dirigeants de la Fédération du Commerce. Malheureusement, dès leur arrivée, celle-ci tenta d'assassiner les Jedi et envahit Naboo ; ils purent cependant s'échapper et libérer la reine Amidala.[6]

Qui-Gon Jinn amena sur Coruscant le jeune Anakin Skywalker qu'il présenta au Conseil en demandant la permission de le former dès qu'Obi-Wan aurait réussi les épreuves Jedi car un Jedi ne pouvait avoir qu'un seul apprenti à la fois. Yoda, en tant que professeur de nombreux membres du Conseil et son membre le plus respecté joua un rôle majeur dans la décision initiale de refuser la demande. Le Grand Maître pensait que l'enfant était psychologiquement marqué par ses années d'esclavage et qu'il se raccrochait trop à la mémoire de sa mère pour que sa formation soit sans dangers. Selon lui, le futur du garçon était trouble. Pour sa part, Jinn était convaincu qu'Anakin était l'Élu qui ramènerait l'équilibre à la Force.[6]

Le retour des Sith

En plus de ce supposé Élu, Qui-Gon rapporta des informations sur le retour des Sith ; alors que les Jedi et la suite royale préparaient leur départ de la planète Tatooine suite à la réparation du vaisseau, ce qui ressemblait à un seigneur Sith confronta le maître Jedi dans un duel au sabre laser.[6]

Fichier:Masteryodaandobi.jpg

Après avoir trouvé le Sénat peu réceptif à ses demandes d'aide, la reine Amidala lança une motion de censure à l'encontre du chancelier suprême Valorum et ce avant de retourner sur Naboo où elle mena une révolte victorieuse contre l'occupation de la Fédération du Commerce. Pendant cette bataille, le mystérieux assaillant de Qui-Gon réapparut et parvint à éliminer le maître Jedi avant de trouver la mort des mains d'Obi-Wan Kenobi. Il devint évident à Yoda et au Conseil que les Sith étaient effectivement revenus bien qu'on ne sache pas si la victime de Kenobi était le maître ou l'apprenti.[6]

Suite à la motion de censure lancée par Amidala, le sénateur de Naboo Palpatine fut élu chancelier suprême de la République galactique à la place de Valorum. De plus le Conseil Jedi accepta, malgré les réticences de Yoda, de confier la formation d'Analin Skywalker au nouveau chevalier Jedi Obi-Wan Kenobi.[6]

Anakin The Shadow Trap2

Yoda avec Kenobi et Skywalker pendant la mission à Mawan.

Mission sur Mawan (26 av.BY)

Six ans après les évènements de Naboo, Yoda entreprit une mission de négociation à Mawan avec Obi-Wan, Anakin et Yaddle. Leur objectif était d'apaiser une guerre civile entre trois gangs de criminels. Ces gangs, menés par Decca le Hutt, Feena Shaan et Striker avaient forcé le reste de la population à se réfugier dans les sous-sols. Cette planète était en fait un piège mis en place à leur insu par Striker, en réalité Granta Omega, le fils de Xanathos. Après avoir capturé Anakin, il dispersa une arme chimique létale qui tua Yaddle quand elle l'absorba via la Force. Cependant, grâce à son sacrifice, elle sauva la ville de Naatan. L'arme était destinée par son créateur assoiffé de vengeance à tuer Anakin et Obi-Wan mais l'action de Yaddle prévint cela. Anakin et Obi-Wan réussirent à amener la paix à Mawan, mais Anakin se sentit responsable de la mort du membre du Haut Conseil Jedi. Yoda, malgré la perte de Yaddle convainc Decca de quitter la planète en indiquant qu'un avant-poste Jedi pourrait y être implanté ce qui était plus qu'assez pour faire fuir le criminel.[7]

La Crise Séparatiste (24 av.BY22 av.BY)

Modèle:Cite Poussés par l'incapacité du Sénat à voter sur des textes aussi consensuels que la loi de réforme financière, de nombreuses planètes, systèmes et corporations commencèrent à quitter la République. De plus, le fait que le leader de ces séparatistes soit le comte Dooku, un ancien Jedi désabusé troublait particulièrement les Jedi et surtout Yoda qui l'avait formé.[8]

Attentats contre la sénatrice Amidala

Fichier:Chancellors Suite.jpg

La menace grandissante poussa les membres du Sénat à demander une loi de création militaire qui permettrait au chancelier suprême Palpatine de créer une armée de la République. Le leader de l'opposition à cette loi fut la sénatrice Padmé Amidala, l'ex-reine de Naboo. Quand vint le vote, un attentat auquel elle survécut fut perpétré contre elle à son arrivée sur la planète capitale.[8]

Préoccupé par cette action, le Conseil confia au chevalier Jedi Obi-Wan Kenobi et à son apprenti Anakin Skywalker la charge d'assurer la sécurité de la sénatrice. Kenobi et Skywalker capturèrent la chasseure de primes responsable d'une deuxième tentative d'assassinat contre la sénatrice ; pendant son interrogatoire, elle fut tuée par un autre chasseur de primes à l'aide d'une fléchette empoisonnée.[8]

Le Conseil demanda à Kenobi d'enquêter sur le second chasseur de primes tandis que Skywalker mettait Amidala en sécurité sur sa planête natale. Yoda aida Kenobi à comprendre le mystère derrière la disparition de la planète Kamino où le chevalier avait situé l'origine de la fléchette toxique ; le maître pensait que certains fichiers avaient été supprimés des archives Jedi pour une raison inconnue. Seul un Jedi aurait la capacité d'effacer un fichier, ce qui rendait l'évènement encore plus troublant.[8]

L'Armée clone

Modèle:Cite A son arrivée sur Kamino, Kenobi découvra qu'une immense armée de clones était en développement, apparemment sur ordre de feu le maître Jedi Sifo-Dyas. Kenobi en informa Maîtres Windu et Yoda, les anciens du Conseil qui n'avaient pas eu connaissance de cette armée clone. Obi-Wan était certain que le modèle de l'armée clone, un chasseur de primes nommé Jango Fett, était le même qui était impliqué dans les attentats contre la sénatrice Amidala.[8]

Kenobi traqua Fett jusqu'à Géonosis, mais fut capturé alors qu'il faisait son rapport, détaillant sa découverte de l'alliance de corporations formée par le comte Dooku sous le nom de Confédération des systèmes indépendants. Cela poussa le Sénat à accorder les pleins pouvoirs à Palpatine, avec lesquels il autorisa la création de la Grande Armée de la République. Pendant ce temps, Amidala et Skywalker tentèrent de venir en aide à Kenobi mais ils furent à leur tour capturés. Maître Windu forma un groupe d'intervention pour extraire le trio tandis que Yoda se rendit sur Kamino pour en apprendre plus sur l'armée clone et amener une partie de ces troupes sur Géonosis.[8]

La Guerre des clones (22 av.BY19 av.BY)

Bataille de Géonosis

Yoda1280

Yoda combat son ancien élève, le comte Dooku, sur Géonosis.

Modèle:Cite

Windu et ses Jedi étaient confrontés à une immense armée droïde sous le commandement du comte Dooku quand, en tant que général, Yoda arriva à la tête d'un contingent de la nouvelle armée clone. Yoda commandait les forces de la République quand il ressentit une perturbation dans la Force.[8]

Maître Yoda se présenta au hangar pour affronter Dooku, lequel venait de blesser grièvement Skywalker et Kenobi. Après avoir surmonté les attaques de Force de Dooku, dont des éclairs de Force, Yoda réalisa que le comte avait sombré du Côté obscur, devenant seigneur Sith. Un duel au sabre laser s'ensuivit, et le maître Jedi fut proche de vaincre Dooku mais le Sith utilisa la Force pour faire tomber un pilier sur Obi-Wan et Anakin ce qui força Yoda à concentrer ses efforts pour stopper l'énorme construction ; le seigneur Sith en profita pour s'échapper à bord de son voilier stellaire.[8]

Malgré la victoire de la République à la Bataille de Géonosis sous le commandement du haut général Yoda, de nombreux Jedi perdirent la vie. Plus encore, la paix millénaire qui s'était instaurée après la Septième bataille de Ruusan était arrivée à son terme. Yoda pressentait que la Guerre des clones seraient une période longue et périlleuse pour la République et l'Ordre Jedi, ce qu'elle fut en effet, remuant la galaxie entière. Pendant la Guerre des clones, Yoda, comme de nombreux Jedi, fut contraint de devenir un général combattant pour la République à travers tout la galaxie.[9]

En première ligne

Fichier:Yoda TCW.jpg

Modèle:Cite

Peu après le début de la guerre, Yoda acquit le titre de Maître de l'Ordre cédé par Mace Windu. Très tôt durant le conflit, Yoda participa aux combats en première ligne à la bataille d'Axion, menant les soldats clones du haut de son kybuck. Il sauva la vie du commandant Brolis en éliminant un tank droïde de classe Hailfire en duel singulier.[10] Aux alentours de la bataille de Muunilinst, Yoda sauva les Jedi Luminara Unduli et Barriss Offee avec l'aide de la sénatrice Padmé Amidala de Naboo après la destruction des grottes de cristal sur Ilum par des droïdes chameaux. Yoda sentit la menace pesant sur Unduli et Offee à travers la Force ; pendant cette mission, il anéantit des dizaines de droïdes avant de sauver les Jedi. C'est sur Ilum que Yoda apprit l'étendue de la trahison de Dooku c'est en effet l'ancien maître Jedi qui avait ordonné l'attaque sur le temple de cristal.[9]

Yoda avait déjà perdu cet ancien Padawan avant que la guerre ne commence, mais durant le conflit, il perdit un autre ami très proche. Le roi Alaric de Thustra préparait la sécession de sa planète avec la République bien qu'il pensait la rejoindre quand la corruption dont il avait été le témoin serait partie. Yoda se rendit sur Thustra pour parler avec Alaric mais celui-ci était déterminé et finalement son monde fut impliqué dans les combats. Se voilant la vérité, le roi menaça Yoda d'un blaster, forçant ce dernier à se défendre en déviant le tir dans le corps d'Alaric. Le maître Jedi regrettait la mort de son ami, mais plus inquiétant encore lui était le fait qu'il avait dû faire usage de son sabre laser et qu'il soupçonnait devoir le faire à de nombreuses reprises dans les batailles à venir..[11]

Quand le seigneur du crime Jabba le Hutt contacta la République, offrant le libre accès aux routes hyperespace Hutt contre le sauvetage de son fils Rotta, il apparut que les seuls Jedi en position de remplir la mission étaient Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker. Malheureusement les deux Jedi menaient la bataille de Christophsis pour la République et il était impossible de les contacter ; c'est pourquoi Yoda envoya une jeune apprentie, Ashoka Tano, pour informer les deux hommes de leur nouvelle mission et par la même occasion devenir la Padawan de Skywalker. Le trio réussit finalement à secourir le fils de Jabba, offrant à la République l'avantage de l'usage des routes hyperespace Hutt, dont la Confédération ne pouvait se targuer.[12]

Rugosa

Yoda Ambush

Yoda pendant la mission sur Rugosa.

Yoda mena peu après une mission diplomatique sur Rugosa afin de négocier avec le roi toydarien Katuunko les termes de l'adhésion de son système stratégique à la République. Malheureusement, les Séparatistes se rendirent aussi sur Rugosa, tendant une embuscade au vaisseau du Grand Maître le forçant à atterrir dans une capsule de sauvetage sur la lune avec trois clones : Lt Thire, Jek et Rys. Le groupe parvint à contacter Katuunko, qui était au même moment approché par Asajj Ventress ; celle-ci tentait de le convaincre que les Jedi étaient incapables de protéger son système. La Jedi noire et le maître Jedi firent un pari : si Yoda parvenait à vaincre un contingent des meilleurs droïdes de Ventress, Toydaria rallierait la République, s'il était tué ou capturé, la planète rejoindrait la Confédérations. Yoda accepta le défi et promis d'arriver au rendez-vous au couché du soleil. Pendant sa bataille contre les droïdes, il montra aux clones que le nombre et la taille importaient moins que l'esprit. Il élimina toute la force de Ventress et arriva au rendez-vous à temps pour l'empècher d'assassiner Katuunko en la désarmant. Suite à sa fuite, le roi rallia Toydaria à la République.[13]

Le Malveillant

Suite à l'apparition d'une mystérieuse super-arme séparatiste responsable de la disparition corps et biens de plusieurs flottes républicaines, le Conseil envoya un de ses membres, Maître Plo Koon à la recherche de la menace non identifiée. Quand il eut découvert l'arme, il contacta le général Jedi le plus proche de lui : Anakin Skywalker. Cependant, pendant la transmission, les systèmes de communication de son vaisseau furent brouillés et la République perdit le contact avec sa flotte. Maîtres Yoda, Windu et Kenobi ainsi que le chancelier suprême Palpatine trouvaient qu'envoyer une force de combat pour rechercher les éventuels survivants serait trop dangereux, mais Skywalker désobéit à leur ordre de ne pas intervenir ; grâce au lien de Force unissant sa Padawan Ashoka Tano au maître Jedi Koon, il localisa le membre du Conseil et ses quelques soldats survivants. Plo Koon rapporta que l'arme séparatiste était un vaisseau équipé de canons à ions géants capables de mettre hors service des flottes entières.[14]

Yoda CN

Yoda

Heureusement, un plan pensé et exécuté par Skywalker résulta en la destruction de l'arme principale du Malveillant ; plus tard lors d'une mission visant à libérer la sénatrice Amidala, le vaisseau fut trafiqué pour se diriger automatiquement vers une lune proche ce qui permit de le détruire et d'éliminer le danger qu'il représentait.[15]

La capture de Gunray

Le leader séparatiste Nute Gunray fut capturé sur Rodia par la sénatrice Amidala peu après ces évènements. Le Conseil envoya la maître Jedi Luminara Unduli et la Padawan Ahsoka Tano pour escorter le vice-roi sur Coruscant où il serait jugé pour crime de guerre. Dans l'espoir d'apprendre d'importants secrets des Séparatistes, maître Unduli était chargée d'interroger le neimoidien.[16]

Malheureusement, le vaisseau spatial d'Unduli subit un assaut séparatiste et fut abordé par de nombreux droïdes. Si Unduli se débarrassa facilement des droïdes, elle n'était pas préparée pour une adversaire bien plus dangereuse : Asajj Ventress. La Jedi noire combattit à la fois la maître Jedi et la Padawan, les retenant pendant que son complice, le commando du sénat Argyus trahissait ses camarades et libérait Gunray. Quand elle reçut cette information, Ventress s'enfuya, laissant les Jedi s'expliquer devant Maître Yoda.[16]

Fichier:Council report.jpg

Yoda était particulièrement inquiet de la trahison d'Argyus qui révélait la présence des ennemis de la République jusqu'en son sein. Cependant, il supporta Unduli quand elle proposa que Maître Kit Fisto poursuive Gunray dont le vaisseau avait été localisé dans les environs de la position de la flotte du Nautolan.[16]

Malheureusement, Fisto fut entraîné dans une chasse au bantha. Au lieu de recapturer Gunray, le maître Jedi fut forcé de combattre le général Grievous et d'assister à la mort de son ancien Padawan, Nahdar Vebb, des mains du cyborg. Après sa fuite, Fisto fit son rapport à Mace Windu et Yoda. Ce dernier déplora que la mort de Vebb était largement dûe à son arrogance et s'inquiéta du danger pour les Jedi d'oublier l'essence de ce qu'ils étaient.[17]

Accrochage avec des pirates

Skywalker et Kenobi lancèrent quelque temps plus tard une mission pour capturer le leader Séparatiste, le comte Dooku, mais ce fut un échec. Cependant de simples pirates réussirent là où les fameux Jedi avaient échoué ; ils contactèrent le bureau du chancelier pour exiger une rançon contre le Seigneur Sith. Yoda confirma que le sabre laser montré par le chef des pirate, Hondo Ohnaka était en effet celui de son ancien apprenti.[18]

Suivant les conseils de la sénatrice Amidala, le Conseil envoya Kenobi et Skywalker confirmer la capture de Dooku. Ohnaka en profita pour les capturer eux aussi pensant gagner une rançon d'autant plus importante. Les dignitaires républicains venus pour payer la rançons réussirent à délivrer les deux Jedi, mais au prix de la vie du respecté sénateur Kharrus ; de son côté, Dooku parvint à échapper à la capture.[19]

Fichier:Naboo holo conference.jpg

Le virus de l'ombre bleue

Plus tard, les Naboo contactèrent le Conseil et demandèrent aux Maîtres Windu et Yoda d'envoyer deux Jedi, Kenobi et Skywalker, préférés par leurs liens avec les Gungans, pour aider à découvrir un laboratoire biologique séparatiste établi sur le monde selon la rumeur. Les Jedi réussirent à découvrir le labo et à capturer le scientifique Nuvo Vindi malheureusement, le virus de l'Ombre bleue qu'il avait préparé fut dispersé, infectant la sénatrice Amidala et Ashoka Tano. Heureusement, elles reçurent le rare antidote avant qu'il ne soit trop tard.[20][21]

Ryloth

Alors que Maître Windu menait un assaut sur la planète Ryloth avec pour objectif de libérer la population de l'occupation séparatiste, Yoda était resté sur Coruscant. Cela n'empêcha pas le petit maître Jedi de conseiller Windu sur la tactique à adopter pour capturer Lessu, la capitale Twi'lek. Yoda insista sur l'importance de la capture du leader séparatiste Wat Tambor, responsable de l'occupation de la planète qui devait être jugé pour ses nombreux crimes de guerre. Finalement Windu tomba d'accord avec Maître Yoda et put faire prisonnier le membre du Conseil séparatiste à la fin de la Bataille de Ryloth.[22]

Vjun

MissionToVjun

Yoda pendant la mission à Vjun.

Peu avant la fin de la guerre, Yoda voyagea jusqu'à la planète Vjun après avoir reçu un message du comte Dooku déclarant son intention de se retirer. Bien qu'il soupçonne une manoeuvre, Yoda ne pouvait s'empècher d'espérer que son ancien élève était sincère et qu'il essayait enfin de revenir à ses allégances originelles. Avec les maîtres Jedi Make Leem et Jai Maruk ainsi que leurs Padawan Whie Malreaux et Tallisibeth Enwandung-Esterhazy, Yoda se rendit secrètement à Vjun. Malheureusement, Asajj Ventress pris en chasse et captura les Jedi, puis les livra à de nouveaux modèles de droïdes assassins ; ceux-ci tuèrent Leem et Maruk. Pour se débarrasser de Yoda, Ventress tenta de détruire la station de Phindar ; le maître Jedi, avec l'aide de son double cinématographique, parvint à faire exploser le vaisseau du Jedi noir et à s'échapper. Retrouvant Dooku au château Malreaux, Yoda interrogea le seigneur Sith sur choix de rejoindre le côté obscur. Celui-ci tenta de convertir Yoda mais le maître Jedi écarta facilement les vides promesses du comte, il essaya à son tour de convaincre Dooku de revenir au sein de l'Ordre Jedi, avec plus de succès. Malheureusement, l'intervention inopinée d'Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker anéantit les efforts de Yoda et il fut contraint de combattre à nouveau son ancien apprenti. Les deux fins duellistes survécurent mais cette confrontation leur laissa beaucoup à réfléchir.[3]

Crise des Jedi noirs de Bpfassh

Au début de l'an 19 av.BY, Yoda mena une force d'intervention Jedi pour affronter la crise des Jedi noirs de Bpfassh. Un groupe de Jedi noirs local s'était rendu coupable d'un déchaînement de terreur et de destruction à travers le système et en fait dans tout le secteur de Sluis. Le groupe put mettre un terme à l'insurrection.[23] Yoda affronta ensuite le dernier des Jedi noirs Bpfasshi survivant à l'intervention Jedi qui réussit à s'échapper en réquisitionnant le vaisseau contrebandier de Jorj Car'das ; ce duel dura un jour et demi avant de se solder par la victoire du maître Jedi.[24] Du moins c'est ce qu'il semblait. Mortellement blessé, le Jedi déchu atteint la planète Dagobah, où il mourut.[25] C'est à l'endroit de sa mort qu'un point de convergeance du Côté obscur se forma, devenant la Grotte du Mal.[26]

Bataille de Coruscant

Finalement, Maître Yoda ne participa directement qu'à peu de batailles et coordonna l'effort de guerre des Jedi depuis le Temple sur Coruscant. Pendant la bataille de Coruscant, cependant, Yoda monta à nouveau sur son kybuck pour supporter les forces du Capitaine Fordo avec une démonstration magistrale de combat au sabre laser monté. Il finit par renvoyer la créature au Temple et continua le combat à pieds aux côtés de Mace Windu.[9]

YodaMaceCoruscant

Yoda et Mace Windu pendant l'attaque.

Malgré leurs efforts, les Jedi ne purent empêcher la capture du chancelier suprême Palpatine par le général Grievous, heureusement, Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi le libérèrent plus tard et tuant Dooku au passage. Maintenant qu'il n'avait plus d'espoir de faire revenir son élève du Côté lumineux, Yoda concentra ses efforts à la recherche du dernier Seigneur noir malgré les tensions importantes entre le Haut Conseil Jedi et le bureau du chancelier suprême.[27]

Dans le courant de l'an 19 av.BY, Palpatine nomma Skywalker au Conseil Jedi en tant que représentant personnel. Les Jedi étaient hésitants à cause du tempérament du jeune Jedi mais accédèrent à la demande. Yoda joua à nouveau un rôle important dans l'ascension d'Anakin au sein de l'Ordre alors que le Conseil refusa de lui conférer le rang de maître. Pendant cette discussion, les clones rapportèrent que les Wookies étaient attaqués et Yoda, qui fut le veilleur Jedi de la planète, décida de se rendre sur Kashyyy pour leur venir en aide.[28]

Invasion de Kashyyyk

Fichier:Overlooking the Chaos.jpg

Modèle:Cite Yoda était assez habile avec la technique dite méditation de combat et l'utilisa efficacement pendant la bataille de Kashyyyk, assistant les Wookiees et les clones dans leur combat contre l'armée séparatiste.[29]

Pendant que Yoda était sur Kashyyyk, Palpatine, qui s'était dévoilé comme Dark Sidious, ordonna aux clones d'exécuter l'Ordre 66, c'est-à-dire l'extermination de tous les Jedi. Yoda ressentit l'assassinat de ses frères Jedi à travers la Force ; il comprit soudainement que la cause de tant de morts simultanées ne pouvait être que la mutinerie des clones. Le Grand Maître put ainsi empêcher le commandant Gree, son lieutenant, et ses troupes de l'assassiner. Grâce à l'aide des Wookies Chewbacca et Tarfful, Yoda, comme son collègue Jedi Quinlan Vos survécut à l'Ordre 66 et put retrouver un autre maître Jedi, Obi-Wan Kenobi ainsi que le sénateur Bail Organa d'Alderaan.

Sombres révélations

Modèle:Cite

SaberClone

Yoda se dégage le passage vers le Temple Jedi, aux mains de l'Empire galactique.

Yoda et Kenobi se rendirent alors au Temple Jedi occupé pour modifier le signal piège incitant les Jedi survivants à se rendre sur Coruscant. Ils changèrent le signal pour qu'il prévienne les Jedi du danger après s'être débarrassés de plusieurs soldats clones et constatèrent le massacre des membres de leur Ordre, dont des jeunes éliminés au sabre laser.[28]

Ils apprirent aussi qu'Anakin avait pris le nom Sith de Dark Vador en sombrant du Côté obscur et était le principal meurtrier des Jedi. Ils conclurent à la nécessité de la destruction des seigneurs Sith : Yoda resterait sur Coruscant pour affronter le nouvel empereur Palpatine au Sénat, tandis qu'Obi-Wan combattrait son ancien apprenti.[28]

Duel au Sénat

Modèle:Cite

Alors que Palpatine attendait des nouvelles de son apprenti, Yoda entra dans son bureau. Se débarrassant rapidement des gardes d'une poussée de Force les projetant contre le mur, Yoda défia l'Empereur ; celui-ci parut étonné de la survie du Grand Maître et l'attaqua avec des éclairs de Force. Son dégoût tourna rapidement au plaisir malsain quand il réalisa que son rêve d'affronter le Grand Maître de l'Ordre Jedi était enfin réalisé. Yoda contre-attaqua rapidement d'une puissante poussée de Force qui projeta le seigneur Sith à travers la pièce et dans son fauteuil. Comme Palpatine essayait de fuir, Maître Yoda sauta devant lui pour lui barrer la route et activa son sabre laser. Sidious dégaina lui aussi son arme et le duel commença.[28]

YodaDuel

Yoda et l'Empereur Palpatine en duel dans le sénat.

Le duel se déplaça dans le sénat, où les deux adversaires s'affrontèrent au sabre laser sur le podium de l'Empereur. Pendant le duel, les deux combattants étaient visiblement de force égale, avec un léger avantage pour Sidious. Le combat détruisit une bonne partie de l'assemblée du sénat quand Palpatine essaya d'écraser Yoda à l'aide de podiums de sénateur. Le Grand Maître de l'Ordre Jedi et le Seigneur Noir des Sith étaient d'égale puissance. Tandis que le duel progressait, Yoda s'affaiblit, Dark Sidious, utilisant le côté obscur, devenait plus fort.[30] Le Jedi ne pouvait résister beaucoup plus longtemps et devait terminer le duel. Il réussit une dernière fois à menacer Palpatine de son sabre laser mais celui-ci lui échappa quand le Sith projeta ses éclairs de Force. Yoda réussit à contenir la puissance phénoménale déployée par l'Empereur à mains nues et à la transformer. C'est à ce moment que le vénéré maître Jedi eut une vision du futur à travers le voile du côté obscur. On ne sait pas exactement quelle fut le contenu de cette vision, mais une chose est certaine : Yoda acquit une information qui présentait un espoir pour la galaxie et il ne pouvait risquer de mourir pendant ce duel[30]

Yoda continua à transformer les éclairs de Force du seigneur Sith jusqu'à ce qu'il puisse les retourner à leur source en une explosion de Force pure. Le souffle sépara les combattants, mettant un terme au duel. Les deux maîtres réussirent à s'accrocher à un pod proche et Sidious gagna l'avantage en restant en hauteur. Yoda, quant à lui, ne parvint pas à maintenir sa prise et tomba lourdement au sol. Il fuit à travers des conduits de service, sa petite taille devenant un avantage et retrouva Bail Organa qui l'emporta dans son speeder tandis que le maître Jedi constatait son échec. Ils partirent ensuite pour la colonie d'astéroïdes de Polis Massa.[28]

Exil (19 av.BY4 ap.BY)

Modèle:Cite

Fichier:YodaFlee.jpg

Yoda assista à la naissance des jumeaux Skywalker sur Polis Massa aux côtés d'Organa et Kenobi, ils décidèrent de cacher Luke et Leia à Vador et son maître. A part Yoda, seuls Kenobi et les familles Organa et Lars connaîtraient la véritable identité et la localisation des enfants d'Anakin et Padmé. Le Grand Maître dévoila un secret à Obi-Wan : un ancien ami, Qui-Gon Jinn, avait trouvé le moyen de conserver son identité dans la Force après sa mort ; une capacité qu'il enseignerait aux deux membres du Conseil survivants. Ainsi Yoda rejouerait un rôle qu'il n'avait pas eu depuis des siècles : celui d'apprenti.[30]

Pendant la Grande Purge Jedi, Yoda disparut sur une barge automatique de Polis Massa transportant du grain à la population affamée de Sluis Van, un ancien monde séparatiste. Le vaisseau quitta brièvement l'hyperespace à proximité de Dagobah. Non détecté et non-enregistré, Yoda lança sa capsule de sauvetage et atterrit sur la planète marécageuse. C'est là qu'il se cacherait pendant la Guerre civile galactique.[31]

Yoda construit alors sa hutte à proximité de la Grotte du Mal qui, en plus de la surabondance de formes de vie, contrebalançait sa présence du côté lumineux. De cette façon, les agents de l'Empire ne purent le retrouver.[26] De plus Dagobah était l'une des trente-sept planètes effacées des archives Jedi.

Plus tard il rencontra les Enfants, un groupe de cannibales dont les parents faisaient partie d'une équipe d'exploration de la République qui avait été bloquée sur la planète des années plus tôt. Pour une raison inconnue, il devint très craint par les Enfants, qui l'appelaient « l'Imp ».[32]

YodaLandsonDagobah

Yoda débarque sur Dagobah, avec peu d'enthousiasme.

Peu après, Qu Rahn visita le Grand Maître pour apprendre de nombreux talents. Avant la bataille de Hoth, ce sont Tash et Zak Arranda qui viendront sur Dagobah pour rencontrer Yoda.[32] Pendant ces années, le maître Jedi développa un goût étrange pour le ragoût de racines.

Un jour aux alentours de 0 av.BY, Jorj Car'das apparut soudainement sur Dagobah, exigeant de Yoda qu'il le soigne. Le maître Jedi se contenta de désarmer l'humain et d'envoyer le module de contrôle de son vaisseau dans le marais ; il réprimanda ensuite Car'das pour avoir gaspillé le don qu'il lui avait été donné. Il ajouta qu'il ne pouvait l'aider car il se préparait pour la formation la plus importante qu'il avait jamais effectuée. Car'das était tellement embarrassé par son comportement qu'il ne souhaitait plus retourner vers son groupe et fuit sur Exocron, où Yoda lui avait indiqué qu'il pourrait obtenir l'aide des moins Aing-ti.[24]

À un autre moment pendant son exil, le major Arhul Hextrophon, historien de l'Alliance, découvrit où se trouvait Yoda et voyagea jusqu'à Dagobah pour le trouver. Au premier abord, le Jedi pensait effacer sa mémoire mais se ravisa, réalisant que ce n'était pas la voie du Jedi que de causer de la souffrance. Il demanda alors à Hextrophon de jurer de ne pas révéler son existence. L'historien effaça les enregistrements qui l'avaient menés jusqu'à Yoda et, à part quelques entrées dans son journal personnel, on pense qu'il tint parole.[33]

Le nouveau Skywalker

Modèle:Cite

Fichier:Yodalukedagobah.jpg

Quand Luke Skywalker, le fils d'Anakin Skywalker arriva sur Dagobah, Yoda accepta avec réticence de le former dans les voies de la Force. Il se montra méfiant car il sentait en Luke le caractère de son père et il le jugeait trop vieux pour être formé. L'expérimenté maître Jedi résuma la formation Jedi de Luke dans le peu de temps dont ils disposaient. Cependant, avant de finir cette instruction, le jeune homme choisit de partir pour affronter Dark Vador dans la Cité des nuages de Bespin et ainsi sauver ses amis. Yoda et l'esprit d'Obi-Wan Kenobi tentèrent de le convaincre de rester sachant qu'il n'était pas prêt pour se confronter à Vador et à la révélation qui s'ensuivrait ; Skywalker promit de revenir pour achever sa formation. Kenobi s'inquiéta de cette décision déplorant que Luke était leur dernier espoir, Yoda lui rappela alors que l'espoir était toujours permis grâce à la sœur de Luke.[34]

Mort

Fichier:Yoda's death.jpg

Modèle:Cite Quand Luke revint un an plus tard, Yoda était tombé malade et s'affaiblissait, il savait sa mort imminente. Il informa Luke que sa formation était terminée, mais que son test final serait d'affronter Dark Vador tout en confirmant que ce dernier était bien le père du jeune homme. Dans un dernier souffle, Yoda lutta pour lui dire ses derniers mots : « Luke, il y a un autre Skywalker. »

Yoda mourut alors et disparut, ne faisant plus qu'un avec la Force. Lors de la fête suivant la Bataille d'Endor Luke pourra voir les spectres de Yoda, Obi-Wan et de son père délivré.[35]

Héritage

Modèle:Cite Yoda était sans aucun doute l'un des utilisateurs de la Force les plus doués de toute l'histoire de la Galaxie, mise à part sa maîtrise de la Force, il était un grand leader et bénéficia d'une durée de vie exceptionnelle. Pendant presque un millénaire de vie, Yoda put devenir le plus vénéré des maîtres Jedi de l'Ordre - un statut qu'il maintiendra jusqu'à la fin de la République. Étant Grand Maître durant plusieurs siècles, Yoda devint le visage de l'Ordre. Comme le remarquait Etain Tur-Mukan, « Yoda était l'Ordre Jedi » ce qui rendait toute critique à son égard impossible sous peine de paraître blasphémateur.

Ironiquement, sous cet angle Yoda avait beaucoup plus en commun avec son ennemi Sith Palpatine. De la même façon que Palpatine était vu comme le leader vital et infaillible de la République, Yoda était vu comme le leader vital et infaillible de l'Ordre Jedi. Ainsi, ni Yoda ni Palpatine ne pouvaient être critiqués sans que ces critiques ne soient immédiatement discréditées et analysées avec suspicion.

Après sa mort à l'âge de 900 ans, Yoda retint sont identité dans la Force. Sous la forme d'un spectre de Force, il regarderait la naissance des jumeaux Solo. Son enseignement deviendrait la base de ce que Luke enseignerait à son Nouvel Ordre Jedi.

Personnalité et signes distinctifs

Modèle:Cite

Yoda naturist

Yoda, respectant toute vie, tient un neebray sur sa main.

Pour ses élèves, Yoda était à la fois très strict et paternaliste car d'un instant à l'autre, il pouvait être chaleureux ou tester leurs limites mentales et physiques. Les élèves étaient rarement d'accord avec lui au début, mais il parvenait à les convaincre et ceux-ci apprenaient graduellement à comprendre son attitude.

Parmi ses pairs du Conseil Jedi, il était connu pour son penchant aux plaisanteries embarrassantes. Pour tous, il était l'humble Yoda, offrant une direction éclairée et incarnant l'idéal de l'Ordre Jedi ; grand maître de cette auguste institution il était connu comme un sage instructeur.

Air yoda

Yoda était très doué avec un sabre laser.

Yoda parlait une version inhabituelle du Basique, usant d'hyperbate. Par exemple : « quand 900 ans tu auras comme moi, moins en forme tu seras ». D'autres membres de son espèce parlaient comme Yoda, mais pas tous.

Yoda marchait avec l'aide d'une canne à la fin de sa vie, bien qu'il soit capable de s'en passer et de bouger comme personne en utilisant la Force. L'une de ses cannes était un présent des Wookies. Sa rare canne de gimer contenait des nutriments qui lui permettaient de survivre en la mâchant. Il utilisait aussi une Chaise auto-portée pour se déplacer dans le Temple plus rapidement.[8]

Un autre élément distinctif de maître yoda était un blissl, un instrument semblable à une flûte de Pan qu'il portait à son cou sur Dagobah. Pendant la Guerre des clones, il utilisait souvant un kybuck donné par une princesse Woolwarricca de Kashyyyk.

Pouvoirs et aptitudes

Modèle:Cite

Fichier:Yodasforcedeflection.jpg

Considéré comme le plus grand maître Jedi de son époque, Yoda comptait parmi les plus doués des utilisateurs des arts Jedi et de la Force dans l'histoire de la galaxie, certains diraient qu'il était le plus doué. Il est vrai que le Grand Maître réussit par exemple à désarmer la puissante Jedi noire Asajj Ventress d'un seul geste.[13] Maître Yoda pouvait aussi manipuler très facilement des individus comme le capitaine Typho[9] et entrer très facilement dans l'esprit d'autres personnes pour lire leurs pensées avec une grande précision. Malgré sa petite stature, Yoda était capable de prouesses télékinétiques comme faire léviter des objets aussi imposants que deux barges de transport C-9979..[9] C'était aussi un maître dans la pratique des pouvoirs de poussée et vague de Force, les utilisant à un degré inégalé pendant la bataille de Coruscant..[9] Le Grand Maître était un adepte du lancé de sabre, ce qu'il démontra lors de son retour au Temple Jedi pendant la Grande Purge Jedi. Son affinité avec la Force lui permettait d'avoir un afflux de puissance supplémentaire nécessaire pour effectuer les acrobaties exigeantes d'Ataru et surmener la faiblesse de son grand âge.

En plus de ses pouvoirs de la Force, Yoda était un expert du combat au sabre laser et l'un des plus grands duellistes de tous les temps. Bien qu'il pratiquait toutes les formes, son choix préférentiel était la forme IV (Ataru) qu'il maîtrisait à son plus haut degré, car elle lui permettait de surmonter les désavantages de sa taille et sa portée. Il était un escrimeur exceptionnel, d'une vitesse et d'une dextérité incroyable, s'envolant dans les airs et virevoltant tout en bombardant les défenses de son adversaire.[36] Sa technique comprenait beaucoup de sauts et d'acrobaties, sûrement aidés par la Force.

Yodaholdup

Yoda démontre sa capacité à bouger des objets.

Il utilisait un petit sabre laser à la lame verte qui, au contraire des autres, possédait un bouton d'activation servant aussi à bloquer le sabre dans cet état. Ce sabre laser lui convenait mieux car il était petit.

Au contraire de la plupart des Jedi de son époque, Maître Yoda savait comment créer des holocrons Jedi. On savait que le maître Jedi avait créé au moins un holocron dans lequel il discutait de divers aspects du Code Jedi. Cet holocron fut sauvé par Jax Pavan lors de l'attaque de Vador sur le Temple Jedi.

Les pouvoirs de Yoda provoquaient l'admiration même chez ses ennemis, comme le Jedi Noir Beldorion qui jugeait que seuls Thon et Nomi Sunrider, qui avaient vécu plusieurs millénaires avant lui, pouvaient lui être comparés. Beldorion considérait les membres de ce trio comme les plus grands Jedi, car ils étaient prodigieusement talentueux et particulièrement dans l'utilisation d'énergies provenant uniquement du côté lumineuxs.[2]

Yoda était aussi capable de gagner des batailles en élevant le moral de ses troupes tout en décourageant simultanément les milliers d'ennemis, cette technique s'appelle la méditation de combat.[29] Cependant sa seule présence pouvait suffire à maintenir le moral de l'armée de la République, étant donné sa réputation. Il pouvait absorber et dévier les éclairs de Force à mains nues, une technique que peu de Jedi maîtrisaient. Maître Yoda pouvait prévoir des évènements futurs avec une précision seulement égalée par Dark Sidious et il pouvait en plus ressentir la mort de personnes à travers la Force et les identifier à très grande distance. Grâce à sa formation avec Qui-Gon Jinn, il eut le pouvoir de retenir son identité dans la Force. Ces capacités en particulier démontraient une connaissance bien plus profonde de la Force que la plupart des maîtres Jedi et seigneurs Sith ; lors de leur rencontre sur Vjun, le comte Dooku nota que si Yoda sombrait du côté obscur, ses pouvoirs débridés seraient suffisants pour annihiler Dark Sidious..[3]

Yoda était responsable au plus haut niveau de la stratégie Jedi et un diplomate au même titre que Mace Windu. Ainsi, nombre de ses missions pendant la guerre des clones furent diplomatiques bien qu'elles finirent en bataille.[13][3]

L'envers du décor

Fichier:TPM-CGYoda.JPG

C'est Frank Oz qui prêta sa voix à Yoda dans les films Star Wars. Dans la trilogie originale et la Menace fantôme, on utilisa une marionnette controllée par Oz. L'apparence de Yoda fut créée par le maquilleur britannique Stuart Freeborn, qui se basa le visage du Jedi en partie sur le sien et en partie sur celui d'Albert Einstein. Dans la Menace fantôme, l'acteur Warwick Davis joua Yoda dans les scènes où il devait marcher. Réalisé en images de synthèses pour l'épisode II et épisode III, il apparut dans des situations autrment impossibles, comme des scènes de combats. Cependant, la première apparition de Yoda en images de synthèses est dans l'épisode I, où il parle de son avenir et celui d'Anakin à Kenobi.

Pour les transmissions radiophoniques de l'Empire contre-attaque et le Retour du Jedi, ce fut l'acteur John Lithgow qui lui prêta sa voix.

Tom Kane lui prêta sa voix pour les séries Clone Wars et The Clone Wars, ainsi que de nombreux jeux vidéo.

Lors du tournage de l'Attaque des clones, George Lucas fit une farce à l'acteur Christopher Lee en plaçant des canines de vampire sur le modèle représentant Yoda pendant le duel au sabre laser final. Cet humour subtil faisait référence à la carrière de Lee dans les films d'horreur britanniques des années soixantes et soixante-dix où il jouait Dracula. On peut voir ce vampire Yoda dans le documentaire du DVD de l'Attaque des clones.

Il y a un certain doute sur le nombre de doigts de pied que possède Yoda dans le canon, car cela varie dans les films, passant de trois à quatre voire cinq parfois.

Fichier:YodaConceptArt.jpg

La popularité de Yoda est telle que le musicien humoriste, Weird Al Yankovic parodia la chanson Lola par une version nommée Yoda.

Le producteur et metteur en scène Mel Brooks se moqua du personnage de Yoda dans son film de 1987 : Spaceballs.

Pour que l'équipe d'animation se fasse la main pour leur travail sur l'épisode III, Rob Coleman et son équipe remplaça la marionnette de l'épisode I par un modèle numérique pour tester jusqu'où ils pouvaient aller. Ce travail est accessible dans les bonus du DVD de la Revanche des Sith. Il n'a pas encore intégré à une édition officielle du DVD de la Menace fantôme. [1]

Les esquisses originelles montraient un Yoda bleu, c'était aussi ce qu'affirmait la novélisation de l'Empire contre-attaque et l'adaptation de Marvel. De plus, dans Star Wars 42 (publié avant le film), Yoda semble être une minuscule créature pouvant s'asseoir sur un champignon sans problème.

Fichier:Yoda scroll.jpg

Le nom Yoda pourrait provenir de « Yoddha », le terme Sanskrit pour « guerrier ». Il pourrait aussi être lié à l'hébreu ידע (prononcé : « Yodea ») qui signifie « il sait » ou « celui qui sait ». Certains pensent que le nom fait référence au Yoga.

Dans certains doublages étrangers, l'expression unique de Yoda n'a pas été traduite.

Dans Before the Storm, Luke Skywalker dit à Han Solo qu'au moment où il avait rencontré Yoda pour la première fois, il était ermite sur Dagobah depuis cent ans ou plus. Cela n'est pas cohérent avec les films qui montrent que le Jedi était sur Dagobah depuis 22 ans quand Luke le rencontra.

Heir to the Empire et Vision of the Future décrivent comment Yoda suivit un Jedi noir de Bpfassh sur Dagobah et le tua sur cette planète. Après la novélisation de l'épisode III (qui indiquait que Yoda n'avait jamais été sur la planète marécageuse avant son exil), il a été suggéré que la bataille se passait peu après son exil.[25] Dans Star Wars Insider 98, Leland Chee écrivit que la localisation de la bataille n'était plus considérée comme faisant partie du canon mais qu'il était possible qu'un Jedi noir mortellement blessé mourut sur la planète après avoir combattu Yoda autre part. Cela n'a pas encore été confirmé.

Apparitions

Modèle:Scroll box

Apparitions non-canon

Sources

Modèle:Scroll box

Notes et références

  1. The Courtship of Princess Leia
  2. 2,0 et 2,1 Planet of Twilight, p. 187.
  3. 3,0, 3,1, 3,2 et 3,3 Yoda: Dark Rendezvous
  4. The Hive
  5. 5,0, 5,1, 5,2, 5,3, 5,4 et 5,5 Jedi Council: Acts of War
  6. 6,0, 6,1, 6,2, 6,3, 6,4, 6,5 et 6,6 Star Wars, épisode I : La Menace fantôme
  7. Jedi Quest: The Shadow Trap
  8. 8,0, 8,1, 8,2, 8,3, 8,4, 8,5, 8,6, 8,7 et 8,8 Star Wars, épisode II : L'Attaque des clones
  9. 9,0, 9,1, 9,2, 9,3, 9,4 et 9,5 Star Wars: Clone Wars
  10. Duel
  11. Jedi: Yoda
  12. Star Wars: The Clone Wars film
  13. 13,0, 13,1 et 13,2 TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Ambush"
  14. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Rising Malevolence"
  15. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Destroy Malevolence"
  16. 16,0, 16,1 et 16,2 TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Cloak of Darkness"
  17. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Lair of Grievous"
  18. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Dooku Captured"
  19. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "The Gungan General"
  20. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Blue Shadow Virus"
  21. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Mystery of a Thousand Moons"
  22. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Liberty on Ryloth"
  23. Star Wars: Rebellion video game
  24. 24,0 et 24,1 Vision of the Future
  25. 25,0 et 25,1 Leland Chee's answer in Holocron Continuity Database questions
  26. 26,0 et 26,1 Heir to the Empire
  27. Star Wars Episode III: Revenge of the Sith novelization
  28. 28,0, 28,1, 28,2, 28,3 et 28,4 Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith
  29. 29,0 et 29,1 Star Wars Republic: The Hidden Enemy
  30. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Star_Wars_Episode_III:_Revenge_of_the_Sith_.28novel.29.
  31. Databank title Yoda's escape pod dans la Databank (maintenant obsolète ; lien d'archive)
  32. 32,0 et 32,1 Galaxy of Fear: The Hunger
  33. The Movie Trilogy Sourcebook
  34. Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque
  35. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Star_Wars.2C_.C3.A9pisode_VI_:_Le_Retour_du_Jedi.
  36. Labyrinth of Evil

Voir aussi

Modèle:Wq

Liens externes

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .