"Je suis avec la Nouvelle République, à présent. Je le suis depuis les Remords du Traître, et j'ai fait tout ce que vous avez exigé de moi. Je suis ici, et je suis loyale."
―Yrica Quell, à l'officier Caern Adan[src]

Yrica Quell était une pilote humaine qui servit tour à tour l'Empire Galactique et la Nouvelle République. Vers la fin de la Guerre Civile Galactique, elle était au service de la 204e escadre impériale et elle participa à l'Opération : Cendres. Après la Destruction de Nacronis, elle déserta l'Empire pour rejoindre les Renseignements de la Nouvelle République. Elle forma alors l'Escadron Alphabet, afin de détruire la 204e.

Née au début de l'Ère Impériale, Quell vécut son enfance sur la station orbitale Gavana. À l'âge de seize ans, elle et une amie entendirent un discours de la Sénatrice Mon Mothma à l'encontre de l'Empire. Inspirées par ses paroles, elles choisirent de s'engager avec l'Alliance Rebelle. Toutefois, Quell rejoignit l'Académie Impériale pour obtenir de l'expérience, avec l'intention de déserter après coup. Elle resta ensuite pour quelques missions, afin de s'habituer au terrain. Au fil du temps, elle conclut que l'Empire était différent de sa perception et abandonna son rêve. Pendant la Guerre Civile Galactique, elle devint donc pilote sous la 204e et rencontra son mentor Soran Keize. Après la Bataille d'Endor, son escadre lança l'Opération : Cendres et Quell détruisit la planète Nacronis. Horrifiée par ses actes, elle choisit enfin de déserter.

Aux Remords du Traître, Quell rencontra l'officier Caern Adan des Renseignements de la Nouvelle République. Elle fut alors engagée par le Balosar pour neutraliser son ancien escadre. Pendant ses premières recherches, elle rallia l'ancien Rebelle Nath Tensent à leur unité, puis elle découvrit où se situait la 204e ; sur Pandem Nai. Au passage, Quell récupéra Wyl Lark et Chass na Chadic, deux survivants du dernier combat de la 204e. Avec ces trois pilotes et Kairos, elle forma l'Escadron Alphabet. Durant les mois suivants, elle entraîna son escadron sous le commandement de la Générale Hera Syndulla, menant quelques petites missions. Finalement, elle et Alphabet attaquèrent la 204e et libérèrent Pandem Nai. Malheureusement, leur cible s'enfuit et le passé de Quell fut révélé à Adan.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

"Quand j'étais adolescente, je voulais devenir une Rebelle."
―Yrica Quell, au Major Soran Keize[src]

Mon Mothma.

Yrica Quell naquit à l'Ère Impériale,[3] environ un an[2] après l'Avènement de l'Empire Galactique.[4] Elle fut élevée sur la station orbitale Gavana par un père alcoolique et une mère pilote de cargo YT-2400. Pendant son adolescence, son frère l'amena à essayer le brandy, déjà consommé par leur père. À l'âge de seize ans, Quell et son amie Nette furent témoin d'une transmission de Mon Mothma,[1] Sénatrice de Chandrila.[4] Dans cette communication, Mothma élevait sa voix contre le régime impérial et critiquait ses manières autoritaires. Grandement inspirées, les deux filles choisirent de s'enrôler dans l'Alliance Rebelle. Cependant, Quell n'avait suivi aucun entraînement, elle jugea donc bénéfique de passer par l'Académie Impériale pour ensuite déserter.[1]

Au service de l'Empire[modifier | modifier le wikicode]

"Nous nous battons pour nos frères et sœurs, qui se tiennent à nos côtés. N'oubliez jamais ça."
―Keize, à Quell[src]

Adolescente, Quell s'enrôla dans le Corps des chasseurs Impériaux, avec l'intention de déserter lorsqu'elle serait diplômée. Une fois chose faite, elle décida de rester pour quelques missions. Elle devint alors pilote de chasseur TIE dans la 204e escadre impériale, surnommée "Escadre de l'Ombre". À ce poste, elle décida que l'Empire n'était pas aussi terrible qu'elle le pensait, concluant qu'il était victime de propagande. Au fil des mois, elle devint complètement loyale au régime impérial, oubliant son rêve Rebelle. Celui-ci fut révélé seulement à son Major, Soran Keize, qui préserva le secret.[1]

L'affrontement après Hoth.

Peu après la Bataille de Hoth, Quell et l'Escadre de l'Ombre furent pris dans un combat contre des forces Rebelles. Durant cet affrontement, la pilote sauva la vie de l'humain Ganem Kahi, membre de l'Escadron Cinq. Occupé à abattre des Rebelles, Kahi s'était laissé être pourchassé par un chasseur A-Wing. En posture critique, le pilote fut sauvé au dernier instant par Quell. De retour à bord du Destroyer Pursuer, celle-ci discuta avec Zin Graw, la fiancée de Kahi. Elle lui mentionna que l'assaillant de son amoureux était un ex-impérial, avant de divaguer sur ses propres doutes. Quell se rattrapa avant de trop en dévoiler, puis rappela à Graw que Kahi aurait une dette envers elle. Finalement, elle quitta la pilote.[3]

Vers la fin de la Guerre Civile Galactique,[5] Quell et la 204e bombardèrent la planète Mek'tradi, abritant une cellule Rebelle. La mission des pilotes de TIE consistait à empêcher tout vaisseau de quitter la surface, par tous les moyens nécessaires. Quell remplit cette tâche avec efficacité, traquant sans merci les X-Wings et leurs pilotes. De retour au Pursuer, elle fit part de ses doutes à Soran Keize, son Major. Elle lui avoua qu'elle plaignait les Rebelles, lui fit part de son rêve d'adolescente et expliqua sa vision de l'Empire. Même s'il avait préservé l'ordre par le passé, la corruption et la criminalité avaient fini par gagner ce régime. Continuant de philosopher, Keize lui expliqua qu'ils se battaient tous pour une seule raison ; leurs camarades impériaux, leurs "frères et sœurs".[1]

Soran Keize.

Après la Bataille d'Endor et la mort de l'Empereur, l'Escadre de l'Ombre démarra l'Opération : Cendres. Informée par une Sentinelle, la Colonelle Shakara Nuress envoya la 204e effectuer cette ultime mission. À son commencement, Quell participa à la Destruction de Nacronis. Pendant ce génocide, elle et ses camarades escortèrent les Bombardiers TIE dans l'atmosphère ambiante. Rapidement, ils furent attaqués par des Rebelles et le Capitaine Nosteen fut abattu. Quell prit alors les commandes de l'escadron, menant le massacre à bien. Après coup, elle vint se poser à la surface de Nacronis pour observer les dégâts. Elle prit alors conscience de la gravité de ses actes et resta tétanisée. Bientôt, le Major Keize vint la trouver. Les deux discutèrent de la décadence de l'Empire et Keize intima à Quell de réaliser son rêve ; rejoindre la Nouvelle République.[1]

Entre deux camps[modifier | modifier le wikicode]

"La véritable question, la voilà : Yrica Quell est-elle la personne dont j'ai besoin?"
―Caern Adan, au droïde IT-O[src]

Après son départ, Quell fut retenue au Remords du Traître, lieu où la Nouvelle République gardait les déserteurs impériaux. À ce campement, elle fut interrogée par le droïde IT-O. Elle lui conta maintes fois le récit de sa désertion, complètement falsifié à son avantage. Dans cette version, elle avait essayé d'empêcher la Destruction de Nacronis pour être pourchassée par son escadron. Elle avait alors réussi à les semer, causant même la mort du Major Keize. Toutefois, malgré son discours travaillé, IT-O demeura persuadé qu'elle mentait.[1]

Pendant les semaines suivantes, Quell s'affaira à prouver qu'elle était déterminée à combattre l'Empire. Une fois son nom mieux connu, elle rencontra l'officier Caern Adan des Renseignements Républicains. Le Balosar lui expliqua qu'il cherchait à monter un groupe de travail. Son objectif serait de détruire l'Escadre de l'Ombre, devenue trop meurtrière. Étant donné les connaissances de Quell, Adan lui proposa de le rejoindre pour se racheter. Il continua en expliquant que son rang de simple pilote faisait d’elle un élément sans intérêt. Si ce n'était lui, personne ne voudrait d'elle. Après maintes réflexions, Quell en vint à la même conclusion qu'Adan. Sans autres choix, elle accepta de rejoindre les Renseignements de la Nouvelle République.[1]

Au service de la Nouvelle République[modifier | modifier le wikicode]

Débuts et transition[modifier | modifier le wikicode]

Recrutement[modifier | modifier le wikicode]
"Vous n'avez décidément pas l'étoffe d'une Rebelle"
―Nath Tensent, à Quell[src]

Nath Tensent.

Comme première mission, Quell fut envoyée recruter un ancien pilote Rebelle. Dénommé Nath Tensent, ce déserteur vivait à la Ruche Entropienne, un poste d'échange du marché noir. En chemin vers l'endroit, elle fut accompagnée par IT-O et Kairos, une amie et agente d'Adan. Celle-ci se montra très distante, n'adressant aucune parole à Quell. À la Ruche, elle fut accueillie chaleureusement par le Conseil du Négoce. Celui-ci lui fit faire le tour de l'endroit, puis elle aperçut le Y-Wing de Tensent. Son hôte, Ginruda, lui expliqua que le pilote agissait comme protecteur de la Ruche. Toujours à sa recherche, Quell fut alors capturée par Tensent.[1]

À son réveil, la pilote terrifiée fut interrogée par le déserteur. Celui-ci croyait à tort qu'elle était une impériale, envoyée pour l'assassiner. Quell tenta alors d'expliquer son statut, mais Tensent refusa de la croire. Finalement, IT-O vint la secourir, alerté par son absence. De retour au vaisseau, elle commença à interroger l'ancien Rebelle. Afin de le persuader de les rejoindre, elle exposa la situation. L'Escadron de Tensent avait été décimé par la 204e et, chaque jour, celle-ci continuait son massacre. Peu convaincu, le déserteur refusa sa demande. Dépitée, Quell eut un entretien avec IT-O, puis l'improbable se produit. Elle apprit que Tensent avait changé d'avis. Sans comprendre pourquoi, elle remarqua seulement que Kairos s'était absentée quelques temps.[1]

Localisation de la 204e[modifier | modifier le wikicode]
"J'ai besoin qu'on me donne une chance... Je veux bien faire"
―Quell, à Kairos[src]

Kairos.

Après sa première mission, Quell s'installa à bord du Buried Treasure de Caern Adan. Ce cargo était à destination du groupement tactique Barma, supposé les seconder dans leur travail. Lors de son premier briefing, elle fit un bref exposé de L'Escadre de l'Ombre aux Renseignements. Après quoi, Adan lui expliqua leur nouvel objectif : découvrir la position actuelle de la 204e. Quell passa la nuit suivante à analyser de nombreux enregistrements impériaux traitant de l'Opération : Cendres. Ce fut pour elle une tâche fastidieuse et éprouvante, remettant toute sa philosophie passée en question. Au lendemain, elle alla s'entraîner au tir avec Tensent afin de se changer les idées.[1]

Toujours dans la confusion, elle décida de partir enquêter dans l'espace, au dernier endroit où la 204e avait été aperçue. Pour ce faire, elle dut se trouver un droïde astromécano capable de l'aider à piloter. Durant cette recherche, elle fut subitement attaquée par Kairos. Celle-ci faillit la tuer, puis elle lui laissa la vie sauve ; une chance pour Quell de faire ses preuves. Une fois installée dans un X-Wing avec son astromécano, D6-L, elle réfléchit au parcours de la 204e. Elle lista les systèmes où elle pouvait se trouver, puis entreprit de les visiter. Finalement, elle découvrit que l'Escadre de l'Ombre était passée par Jendorn. Elle apprit alors qu'une bataille avait eu lieu, opposant la 204e à une frégate Républicaine, le Hellion's Dare.[1]

De retour au Buried Treasure, elle fut convoquée par Adan pour insubordination. Pour sauver son poste, elle dut lui faire un rapport précis révélant des informations bénéfiques. Elle exposa son raisonnement. Visiblement, le Dare et la 204e étaient toujours en plein combat, sinon les impériaux seraient déjà de retour sur Jiruus. De plus, elle déduit que le combat se déroulait dans l'amas d'Oridol, parfait pour échapper à l'Escadre de l'Ombre. Pour finir, elle conclut que le Dare n'avait aucune chance face à l'Escadre de l'Ombre, bien trop forte.[1]

Exfiltration du Hellion's Dare[modifier | modifier le wikicode]
"Je suis désolée que nous ne soyons pas arrivés à temps pour sauver le Dare."
―Quell, au pilotes Wyl Lark et Chass na Chadic[src]

Après avoir localisé l'Escadre de l'Ombre, les Renseignements durent trouver un plan pour sauver le Hellion's Dare. Pour ce faire, Quell, Tensent et Kairos furent envoyés infiltrer le centre impérial Harrikos-15. Celui-ci était dédié à l'étude de l'amas d'Oridol, là où la 204e se trouvait. Au centre, elle tenta de les faire passer pour des impériaux égarés revenant au bercail. Toutefois, leur atterrissage fut refusé et ils durent engager le combat. Celui-ci dura deux heures, puis Harrikos-15 fut sécurisé. Ils envoyèrent alors une vingtaine de droïdes sondes chercher le Dare, avec des coordonnées hyperspatiales menant hors de l'amas.[1]

Finalement, deux chasseurs vinrent à la rencontre du Buried Treasure. À l'intérieur se trouvaient Wyl Lark et Chass na Chadic, les deux seuls survivants du Hellion's Dare. Rapidement, ils furent soignés et remis en état, puis Adan leur proposa un poste aux Renseignements. Les deux acceptèrent et rejoignirent Kairos, Tensent et Quell. Enfin, l'Escadron Alphabet était au complet, avec la Lieutenante Yrica Quell à sa tête.[1]

Entraînement difficile[modifier | modifier le wikicode]
"Dans l'Empire vous seriez fusillée pour trahison"
―Quell, à Chadic[src]

Hera Syndulla.

Avec le groupement tactique Barma, Quell obtint le commandement d'Alphabet. En effet, la Générale Hera Syndulla avait ordonné à Adan de choisir la personne la plus compétente, soit l'ex-impériale. L'Escadron Alphabet suivit alors plusieurs entraînements, dont le quatrième qui fut un échec important. À cause de leur manque de coordination, le chasseur de Lark fut partiellement détruit. Dans un entretien avec IT-O, Quell remarqua qu'elle n'avait tissé que très peu de connections avec ses pilotes, mais elle refusa d'adresser le problème.[1]

Bientôt, les Renseignements eurent une réunion. Pendant celle-ci, Adan annonça aux pilotes que l'Escadre de l'Ombre se trouvait sur la planète Pandem Nai. Après avoir envahi l'endroit, ils s'étaient installés et comptaient en faire leur base principale. Le nouvel objectif d'Alphabet serait donc de reprendre Pandem Nai. Il continua en expliquant que Barma prendrait quelques temps à se préparer. En attendant, ils devraient rassembler le plus d'informations sur la 204e. Furieuse, Quell alla chercher Chadic qui ne s'était pas présentée à la réunion. Les deux eurent une brève dispute, au cours de laquelle la Theeline fut sanctionnée par l'humaine. À la réunion suivante, Quell révéla leur prochaine cible : la planète Abednedo, rescapée de l'Escadre de l'Ombre. Récemment, des impériaux égarrés avaient été repérés sur la planète. L'Escadron Alphabet devrait donc infiltrer Abednedo et récupérer ces derniers.[1]

Échec sur Abednedo[modifier | modifier le wikicode]
"Ça a été un désastre."
―Quell, aux membres d'Alphabet[src]

Chass na Chadic.

Après un cour trajet, Alphabet arriva en orbite d'Abednedo. Avec Chadic et Kairos, Quell atterrit à la ville de Neshorino, là où devait se trouver leur contact. Pendant que Kairos resta en retrait, les deux femmes traversèrent la ville et arrivèrent au Foyer des Étrangers. Là, au flanc d'une montagne, elles rencontrèrent le Verpine qui les avait contactés. Malgré leurs incertitudes concernant celui-ci, elles apprirent bientôt quelle était sa marchandise. Il leur présenta un stormtrooper prisonnier en très mauvais état, puis leur expliqua qu'il en gardait d'autres. Pendant que Chadic ramenait déjà le prisonnier, Quell suivit le Verpine. Il lui présenta alors une dizaine de stormtroopers, tous prisonniers et terrorisés.[1]

Pendant qu'elle négociait avec le Verpine, l'ex-impériale fut contactée par Chadic. La Theeline lui rapporta qu'elle avait été attaquée en chemin, mais que Kairos la protégeait. Comprenant qu'ils étaient repérés, Quell ordonna aux deux pilotes de rejoindre Lark et Tensent avec le prisonnier. Pendant ce temps, elle escorterait leur contact et son cargo de stormtroopers. En orbite, Alphabet fut attaqué par quelques Bombardiers TIE. Ils menèrent alors un combat acharné contre les Impériaux. Finalement, un Bombardier échappa à leur attention et se sacrifia. Il emporta avec lui tout le cargo de prisonniers, faisant échouer lamentablement la mission.[1]

De retour au Lodestar, Quell eut un débriefing mouvementé avec son escadron. Emportée par ses émotions, elle alla mettre l'entièreté de la faute sur le dos des pilotes. Bientôt, Adan vint les rejoindre. L'ex-impériale et l'officier eurent alors une violente dispute concernant leur échec. Pour finir, Quell ne put se retenir et frappa le Balosar à l'estomac, avant de fuir pour s'isoler.[1]

Changement de cap[modifier | modifier le wikicode]
"Vous savez que votre escadron est résolu à se battre, mais est-ce que ses membres se battront pour vous?"
―Hera Syndulla, à Quell[src]

Quell menait une simulation de vol lorsqu'elle fut rappelée à l'ordre par la Générale Syndulla. La Twi'lek souhaitait converser avec elle concernant Abednedo. Les deux discutèrent tout d'abord de l'échec en lui-même. Syndulla expliqua à la pilote que dans tous les cas son plan aurait échoué. Quell dirigeait son escadron comme des pilotes impériaux et non pas comme des Rebelles. Tandis que l'Empire se basait sur la prévisibilité de ses éléments, les Rebelles étaient des pilotes créatifs et uniques. À l'avenir, la pilote devrait changer sa manière de faire.[1]

Après ceci, les deux abordèrent la cohésion du groupe. À son grand dam, Quell réalisa que la relation inexistante entre elle et ses pilotes nuisait à leur productivité. Elle prit alors conscience qu'elle devrait aussi faire des efforts sur ce point. Comprenant ses erreurs, elle reçut alors une deuxième mission de Syndulla. Celle-ci serait bien plus tranquille et sans danger. Alphabet devrait simplement se rendre à une base Rebelle oubliée et récupérer du ravitaillement. Avant de la laisser, la Twi'lek insista sur le fait que le déroulement de cette mission déciderait de l'avenir d'Alphabet.[1]

Promenade de santé[modifier | modifier le wikicode]
"Mission accomplie, générale."
―Quell, à Syndulla[src]

Wyl Lark.

En orbite de Harkrova I, Alphabet dut atterrir au sommet d'une montagne. Éloignés de quelques heures de la base, ils entreprirent une longue marche en forêt. Quell fut alors abordée par Tensent. Ils discutèrent de leur échec précédent, puis l'ancien Rebelle lui exposa ses doutes. Il se demandait si la Nouvelle République était vraiment prête à les soutenir. Malgré son désaccord, Quell apprécia beaucoup sa franchise. À la tombée de la nuit, elle décida de faire halte. Ils montèrent alors un campement, puis eurent une conversation. Pendant celle-ci, Wyl Lark leur raconta l'histoire de sa vie. Il expliqua son enfance sur Polyneu, ses motivations et ses premières années de service.[1]

Au lendemain, ils reprirent leur chemin. Ils arrivèrent alors à la base, qui s'avéra être un Temple Jedi. Commençant leur extraction, Tensent fit part de sa culture à Quell. Il lui raconta vaguement l'histoire des Jedi, que la pilote n'avait jamais connue. Depuis toujours, elle croyait qu'ils n'étaient qu'une légende Républicaine. Au coucher du soleil, ils établirent à nouveau leur campement. Ce fut alors au tour de Kairos de leur décrire l'histoire de sa vie. Elle le fit sans paroles, se contentant de dessiner au sol. Cette nuit-là, Alphabet fut ému par son histoire.[1]

Après minuit, ils furent réveillés par une explosion sonique. Quell décida alors de quitter le groupe afin de partir identifier la menace. Accompagnée seulement de D6-L, elle prit le chemin du retour. Chaque heure, elle contacta Alphabet, mais n'identifia aucun danger. Finalement, elle arriva à la montagne, sans trace d'un quelconque ennemi. Un jour plus tard, elle retrouva ses pilotes. Ils quittèrent alors Harkrova I, avec leur mission accomplie.[1]

Missions de préparation[modifier | modifier le wikicode]
"Lieutenante Quell... Leur point faible, c'est vous. Votre regard sur l'Escadre de l'Ombre est la seule raison de votre présence ici. Notre seul avantage substantiel."
―Adan, à Quell[src]

Suite à la réussite d'Alphabet, Quell reçut une autre mission d'Hera Syndulla. Elle et ses pilotes se rendirent alors sur Argai Minor pour une mission de récupération de données. Leur objectif était de patrouiller autour de la Citadelle de Treinhaus, afin de protéger l'équipe Républicaine en action. Malheureusement, le combat s'éternisa pendant de longues heures. Suivant les conseils de Syndulla, Quell laissa Alphabet se battre comme des Rebelles. Elle laissa libre cours à leur créativité stratégique, assurant le succès de la mission.[1]

Deux jours plus tard, Alphabet atterrit sur Rentaxius VIII pour intercepter un cargo provenant de Pandem Nai. Leurs ennemis furent neutralisés par Tensent et Chadic, mais malheureusement, Lark commit une grave erreur. Après cette mission assez moyenne, ils durent soutenir l'Escadron Hail, envoyé détruire un Destroyer Stellaire. Ce fut un nouveau succès, au cours duquel le bâtiment impérial fut détruit par les deux escadrons. Tout au long de ces mission, la cohésion de l'Escadron Alphabet fut grandement renforcée.[1]

Par la suite, Quell eut quelques jours de répit. Une nouvelle fois, IT-O l'interrogea concernant ses relations avec les autres. Ce fut un moment très désagréable, pendant lequel elle se remit encore en question. Plus tard, l'ex-impériale et Adan discutèrent de Pandem Nai. Elle proposa alors leur plan d'attaque à Syndulla, quelque peu réticente. Offrant à son escadron une ultime préparation, ils arrivèrent en orbite de Pandem Nai.[1]

Libération de Pandem Nai[modifier | modifier le wikicode]
"On a échoué à prendre Pandem Nai. Maintenant, on est en mission de sauvetage."
―Quell, à Alphabet[src]

L'Escadre de l'Ombre.

Premièrement, Kairos brouilla leur communication aux yeux impériaux. Puis, Alphabet entama la traversée du champ de mines. Long de 500 kilomètres et rempli de 300 mines, celui-ci fut très complexe à franchir. Heureusement, personne ne fut blessé. L'escadron pénétra alors l'atmosphère de Pandem Nai, puis Kairos désactiva le brouillage. La bataille avait enfin commencé, une nuée de chasseurs TIE vint les intercepter.[1]

Alphabet commença avec son premier objectif ; faire s'effondrer les ouvertures du hangar impérial. Ainsi, des dizaines de TIE seraient coincé à l'intérieur. Pendant l'attaque, Quell fit équipe avec Chadic, et Lark et Tensent formèrent un autre duo. De son côté, Kairos infiltra le centre avec un groupe militaire. Bientôt, ils atteignirent leur premier objectif, bloquant la majorité des impériaux. Après cela, Chadic fit exploser un gigantesque container de gaz. Cette destruction engendra l'explosion du réacteur, embrasant le ciel de Pandem Nai.[1]

Par la suite, le centre se désintégra sous les explosions continues. Prenant conscience de la gravité de la situation, Quell fit un choix. Elle partit en piqué pour détruire les débris du centre, chutant vers une ville en contrebas. Leur attaque prit le tournant d'une mission de sauvetage. Résignée, Quell abandonna son escadron pour poursuivre son objectif. Elle s'acharna pendant le reste du combat à détruire tous les débris menaçant la population. Son vaisseau complètement ravagé, Quell acheva sa lutte avec une chute terrible.[1]

Célébration mitigée[modifier | modifier le wikicode]
"Pandem Nai, comme toute autre planète soumise à l'occupation, rêvait de liberté. Elle l'a obtenue, grâce à vous."
―IT-O, à Quell[src]

À son réveil, Quell était échouée sur Pandem Nai, entourée par une bande de rapaces charognards. Elle était à moitié sonnée, rongée par des remords concernant la bataille et son existence. Ce fut un moment de grand désespoir pour elle, avant que Caern Adan vienne la sauver. Malheureusement, il ne venait pas que pour cela. Sans que Quell sache comment, l'officier avait appris qu'elle avait menti à propos de son rôle sur Nacronis. Il avait appris qu'elle avait détruit la planète et exigeait maintenant la vérité. À nouveau, Quell fabriqua un mensonge, mais bien plus proche de la réalité. Adan, à moitié convaincu, lui indiqua finalement que leur mission n'était pas terminée ; l'Escadre de l'Ombre s'était enfui.[1]

De retour sur le Lodestar, la Républicaine eut du mal à se joindre à la fête. Leur "victoire" sur Pandem Nai n'était pas satisfaisante pour elle. Un peu embrouillée, IT-O vint enfin la trouver. Pour la première fois, les deux décidèrent de profiter du temps entre amis. Ils discutèrent de leur victoire précédente, de la 204e et de Quell en général. Cette discussion fut agréable pour eux. Enfin, le droïde émit une théorie sur l'Opération Cendres ; Quell ne devait pas chercher à y trouver une quelconque volonté de l'Empereur. D'après lui, il était un être mesquin, qui par nature avait commis des actes malveillants. Ce qui était sûr, c'est que cette opération était à la base de tout autre projet.[1]

Traits et personnalité[modifier | modifier le wikicode]

"Je vois. Vous n'êtes pas le genre de commandante qui mange à la table de ses pilotes."
―Hera Syndulla, à Yrica Quell[src]

Portrait d'Yrica Quell.

Yrica Quell était une humaine au teint mat, assez maigre et quelque peu musclée. Elle portait des cheveux couleur argenté, mi-longs sur le dessus et très court sur les côtés. De plus, elle possédait un visage austère et émacié. Lors de ses premières missions avec l'Escadron Alphabet, elle se fit tatouer le symbole du groupe sur son biceps, inspirant la confiance aux pilotes.[1]

Quell était une pilote avec une très forte mentalité, un grand sens du devoir et une importante loyauté. Quoique ces atouts jouèrent maintes fois en ce faveur, ils lui causèrent aussi de s'éterniser avec l'Empire, malgré ses ambitions Rebelles. Ses supérieurs la considéraient comme un élément efficace, assez intelligent et capable de grands exploits. Toutefois, Quell avait des difficultés à tisser des liens sociaux. Elle préférait travailler seule, sans jamais prendre le temps de voir ses collègues. Ceci fut un problème important pour elle, lui rendant la tâche de cheffe de groupe au sein d'Alphabet assez complexe.[1]

À cause de sa tendance perfectionniste, l'ex-Impériale ne prenait pas de temps pour prendre soin d'elle. Elle avait tendance à négliger sa santé, son alimentation et son hygiène. Pour elle, la seule chose qui comptait était ses résultats pendant ses missions. De plus, elle était une individu peu sentimentale. Elle gardait souvent ses sentiments enfouis en elle, faisant preuve de difficulté à s'ouvrir aux autres. Ceci lui causa d'avoir des crises de colère, au cours desquelles elle perdait le contrôle d'elle-même.[1]

Compétences et capacités[modifier | modifier le wikicode]

"Moins d'expérience du commandement que Tensent, mais suffisamment, et une grande expérience des opérations en dehors de sa carrière de pilote."
―Hera Syndulla, à Caern Adan concernant Yrica Quell[src]

Yrica Quell était une pilote expérimentée et talentueuse, comme en témoignait son service avec l'Escadre de l'Ombre. Elle était très à l'aise avec des chasseurs impériaux de type TIE, de part son entraînement à l'Académie Impériale. Toutefois, cela ne l'empêchait pas de piloter aisément des X-Wings Rebelles, même si elle se sentait moins à l'aise. De plus, elle avait des capacités de commandement suffisantes pour diriger un escadron. Elle était cependant bien moins brillante dans ce domaine que dans le pilotage.[1]

En coulisses[modifier | modifier le wikicode]

"Yrica Quell, transfuge Impérial. Elle pilote un X-Wing."
Del Rey, sur Twitter(traduit de l'anglais)[src]

Alexander Freed.

Le personnage fictif d'Yrica Quell a été créé pour le roman L'Escadron Alphabet en 2019, écrit par Alexander Freed. Auparavant, elle a été révélée au grand public sur le compte Twitter de Del Rey, lorsque la couverture du livre ainsi que d'autres détails sont sortis.[6] Cependant, elle est apparue pour la première fois dans la bande dessinée TIE Fighter 1, sortie en avril 2019. Une aventure de l'Escadre de l'Ombre pendant la Guerre Civile Galactique y est narrée.[3]

Quell est un personnage qui évolue à travers la Trilogie L'Escadron Alphabet. Elle est apparue dans tous les livres du projet, soit L'Escadron Alphabet,[1] Où l'ombre s'abat[7] et Victory's Price.[8] Dans cette trilogie, la vie du personnage au service de la Nouvelle République est racontée, avec des retours en arrière occasionnels expliquant sa vie impériale. En France, elle a été introduite en février 2020[1] et elle fera son grand retour en août 2021, dans la traduction du deuxième livre.[7]

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Mini logo wiki2.png
Star Wars Wiki possède 2 images en lien avec Yrica Quell.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,00 1,01 1,02 1,03 1,04 1,05 1,06 1,07 1,08 1,09 1,10 1,11 1,12 1,13 1,14 1,15 1,16 1,17 1,18 1,19 1,20 1,21 1,22 1,23 1,24 1,25 1,26 1,27 1,28 1,29 1,30 1,31 1,32 1,33 1,34 1,35 1,36 1,37 1,38 1,39 1,40 1,41 1,42 1,43 1,44 1,45 et 1,46 L'Escadron Alphabet
  2. 2,0 et 2,1 Dans le roman L'Escadron Alphabet, il est dit que Yrica Quell est âgée de seize ans lorsque Mon Mothma est une fugitive de l'Empire Galactique. Dans l'épisode "Rencontre imprévue" de Star Wars Rebels, il est montré que Mothma devient une fugitive juste après la Déclaration de l'Alliance Rebelle, un événement que le jeu vidéo Star Wars : Sur le Front situe deux ans avant la Bataille de Yavin. Étant donné que Star Wars Atlas Galactique date cette bataille à l'an 0 av.BY, la Déclaration de l'Alliance Rebelle et ce qui la précède a lieu en 2 av.BY. Sachant donc que Quell a seize ans en 2 av.BY, on peut calculer sa date de naissance, soit 18 av.BY.
  3. 3,00 3,01 3,02 3,03 3,04 3,05 3,06 3,07 3,08 3,09 et 3,10 TIE Fighter 1
  4. 4,0 et 4,1 Star Wars épisode III : La Revanche des Sith
  5. Dans L'Escadron Alphabet, Yrica Quell dit que le Bombardement de Mek'tradi a lieu neuf mois avant ses recherches concernant la 204e escadre impériale. Sachant qu'elles ont lieu peu après la Bataille d'Endor, et que celle-ci marque le début de la fin du conflit, on peut en déduire que ce bombardement a lieu vers la fin de la Guerre Civile Galactique.
  6. TwitterLogo.svg @DelReyStarWars (Del Rey) sur Twitter
  7. 7,0 et 7,1 Où l'ombre s'abat
  8. Victory's Price
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.