Cliquer ici pour voir la version Canon de ce sujet.  Cet article couvre la version Légendes de ce sujet. 

Les Zabraks étaient les autochtones humanoïdes originaires de la planète Iridonia. Les Zabraks parlent le Zabraki. De nombreux Zabraks voyagèrent jusque sur Dathomir où ils formèrent les Frères de la Nuit, clan voisin des Sœurs de la Nuit. Leur planète natale reçut très probablement la visite d'une Tho Yor. En effet, plusieurs Zabraks faisaient parties de l'Ordre Je'daii en 25793 av.BY.

Biologie et apparence[modifier | modifier le wikicode]

Dark Maul, un Zabrak Dathomirien.

Les Zabraks possédaient une apparence quasi-humaine, mais présentaient un certain nombre de caractéristiques physiques importantes qui les différenciaient de l'espèce humaine. La plus frappante était une série de cornes rudimentaires qui couronnaient les têtes des mâles et des femelles. Ces cornes augmentaient à la puberté et, plus la corne grossissait, plus leur rite de passage approchait. Les cornes étaient un trait partagé par les nombreuses sous-espèces Zabraks, qui étaient divisées par un certain nombre de caractéristiques physiques différentes de la sous-espèce de sous-espèces. Celles-ci pouvaient inclure différentes couleurs de peau, modèles de cornes, croissance des cheveux et couleur des yeux, dotés de pigmentations parfois différentes de celles des humains, comme le violet, le jaune, le rouge et l'orange.

Contrairement aux humains, la plupart des Zabraks ne pouvaient avoir de cils ou de poils sur le visage. Il existait toutefois quelques exceptions, comme Maris Brood et Bao-Dur, qui avaient des sourcils. Les tatouages faciaux portés par Zabraks les rendaient immédiatement reconnaissables. Ces derniers étaient constitués de fines lignes reçues au cours de leur rite de passage. Les tatouages pouvaient symboliser beaucoup de choses, notamment une lignée familiale, un lieu de naissance ou même une conception qui reflétait leur personnalité. Les Zabraks possédaient un second cœur et avaient également une grande résistance à la douleur physique.

Société et culture[modifier | modifier le wikicode]

Les Zabraks étaient souvent considérés comme étant têtus par la plupart des autres espèces. En effet, ce trait de caractère se retrouvait fréquemment chez les individus de cette espèce. Cette détermination d'esprit venait du fait qu'ils étaient en course avec un fort sentiment d'assurance en eux, convaincus qu'ils étaient en mesure d'accomplir toutes les tâches qu'ils avaient prévues de faire. Cependant, bien que la concurrence entre les colonies n'était pas rare, cela n'était jamais vu comme un trait négatif. Les Zabraks estimaient que les expériences des différentes colonies servaient seulement à ajouter à la valeur globale de la course à travers la galaxie. Les Zabraks étaient fiers, forts et confiants, persuadés que rien ne leur était vraiment impossible. Ils s'efforçaient de prouver aux sceptiques qu'ils avaient tort à chaque fois.

Certains Zabraks se comportaient avec un air de supériorité, en discutant fréquemment des réalisations de leur peuple avec une fierté qui s'apparentait souvent à de l'arrogance. En tant que guerriers ou aventuriers, les Zabraks avaient tendance à être intensément focalisés sur quelque chose et extrêmement concentrés. Les Zabraks d'Iridonia étaient plus considérés comme des guerriers que pour des Zabraks de leur monde de la colonie, probablement en raison du terrain accidenté dont était fait leur monde d'origine. De cette manière, ils développèrent un style très physique des arts martiaux, un passage obligé pour les jeunes Zabraks. Des Zabraks d'Iridonia comptaient souvent parmi les meilleurs combattants et armuriers de corps-à-corps dans la galaxie.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Apparitions non-canoniques[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.